La télévision & la radio : de puissants moyens d’hypnose

        Il n’y a pas si longtemps, pour vaincre leur peur, les hommes bâtissaient des familles, s’associaient. Maintenant, ils se réfugient dans la télévision, la radio, la musique… Le monde entier est fait pour distraire les hommes, pour détourner leur attention d’eux-mêmes, de ce qui est essentiel dans leur vie.

     Ils se coupent les uns des autres et cherchent refuge dans un monde totalement faux, fait de bruit, de bêtise, de mensonge… Derrière tout cela se tiennent les êtres voulant endormir la conscience et empêcher l’éveil.

        Les hommes pensent qu’un tel comportement est sans conséquence, mais c’est totalement faux : derrière toute chose se tient soit la vie véritable, soit la vie qui conduit à la négation de Dieu. Je ne dis pas qu’elle est la négation, je dis qu’elle y conduit.

Comment l’hypnose, la suggestion et le mensonge ont-ils envahi les perceptions humaines ?

     Les êtres du néant et de la mort sont la lumière trompeuse, et leur but est d’endormir. L’homme s’endort pour oublier. Il y a plusieurs façons de dormir, et même en parlant, en travaillant, en vivant, l’homme peut être profondément endormi, et ses sens, usurpés. Les sens de l’homme sont faciles à illusionner. Cette science s’appelle l’hypnose. L’intelligence qui aspire à s’emparer de l’humanité la connaît et la met en pratique à travers la technologie moderne.  Les Esséniens connaissent eux aussi cette science, mais nous voulons l’utiliser pour nous relier à ce qui est vrai, pour renforcer notre discernement, ouvrir notre esprit et cultiver notre volonté et notre énergie créatrice. Le corps de l’homme n’est pas uniquement une machine. Il est un microcosmos, c’est-à-dire un organisme vivant et intelligent relié à l’univers et à des mondes subtils qui rejoignent l’Esprit vivant et cosmique.  Les mondes cachés derrière cet endormissement cherchent à isoler l’homme du monde invisible et de la puissance de l’Esprit. Elles veulent que l’homme ne soit qu’un corps physique de plus en plus mécanisé et robotisé. Le problème majeur qu’elles rencontrent est qu’elles n’arrivent pas à reproduire les cinq sens de l’homme et l’intelligence qui est cachée derrière et qui relie l’homme à son âme.  Elles ne veulent pas que l’homme ait un accès conscient avec cette âme. Elles savent que c’est au moyen des sens dans le corps que la conscience peut s’éveiller vers l’âme et son intelligence supérieure. Elles cherchent donc à envahir les sens de l’homme pour couper la communication avec la conscience supérieure.  Leur problème est qu’elles ne peuvent pas supprimer les sens car ainsi elles perdraient la lumière qu’elles veulent enlever à l’homme. C’est pourquoi elles se servent de l’influence de l’hypnose, de la suggestion et du mensonge. Elles plongent les hommes dans un état de léthargie et de somnambulisme. Pour cela, elles envahissent les sens par la magie. L’homme ainsi manipulé pense que c’est lui qui pense, qui croit, qui rêve, qui veut, qui décide ; c’est une illusion, une magie, une influence…

 La clé pour se relier à la Lumière : purifier les cinq sens

Cette intelligence, que le Maître saint Jean appelle « la bête » dans son Apocalypse, n’a pas encore triomphé et son emprise n’est pas totale, mais nous ne devons pas sous-estimer sa progression fulgurante à travers les effets de la technologie.  Pour la contrer, nous devons purifier nos cinq sens et les conduire dans une véritable relation avec l’âme. Il n’y a rien de plus beau et de plus vrai qu’un être qui vit avec son âme à travers ses cinq sens purifiés, ennoblis, éveillés, vivants. Cet homme est relié à la Lumière. Les Amérindiens refusaient d’être pris en photo parce qu’ils disaient que cela volait leur âme. Les Blancs ont ri dans leur grossièreté, mais il y avait une science réelle et subtile derrière une telle croyance.  Ces mondes sont avides de l’âme humaine. Pour elles, elle est un mystère insondable. L’âme de l’homme est Dieu lui-même. Elles aspirent à s’en emparer pour avoir la vie, pour exister. Sans la présence de l’homme, ces forces ne peuvent survivre. C’est pourquoi elles veulent maîtriser l’homme et contrôler la lumière qui est en lui et qui est le principe de son évolution. En contrôlant l’évolution de l’homme, elles pensent pouvoir diriger leur propre avenir et conduire leur monde vers l’éternité. Pour devenir cette lumière, elles placent l’homme en état de suggestion hypnotique. Elles bâtissent un monde faux à travers ses sens et ainsi le coupent de la réalité profonde de la nature vivante. En perdant le contact avec la nature, l’homme oublie sa propre nature et cultive en lui une illusion, un faux « moi », un mensonge. La bêtise grandit dans ses relations, dans sa vie, qui est de plus en plus fabriquée et artificielle.

Une magie descendue dans le plan physique

La télévision est un moyen d’hypnose fantastique car elle a rendu l’image animée, l’associant avec le son. Cela entre en l’homme, qui croit inconsciemment que ce qu’il voit et entend est vrai. Cela agit sur ses centres internes, sur ses glandes endocrines, sur ses sens et sur ses actes, ses comportements, ses attitudes, sa conscience, sa sensibilité, ses croyances, ses opinions… Alors l’homme se coupe de son âme, car les images de la télévision s’emparent de son corps et forment son futur corps, sa réincarnation.  Les êtres qui se tiennent derrière cette technologie ne cherchent pas simplement à distraire l’homme, mais surtout à le figer dans la matière à travers une magie qui est descendue jusque dans le physique. C’est un endoctrinement, non pas fondé sur une expérience vivante de l’âme, le discernement et la digestion, mais sur une agression. Bien sûr, il ne s’agit pas de tout rejeter en bloc. Dans le monde actuel, il peut être utile de se tenir informé et de se distraire à travers un film ; ce n’est pas la question. Nous ne devons pas être fanatiques et cultiver une peur aveugle et aveuglante, mais nous ne devons pas non plus tout accepter et croire tout ce que l’on nous dit.  C’est une évidence que derrière la technologie du monde moderne se profile une intelligence qui aspire à prendre la vie de l’homme. Le voir, ce n’est pas rejeter la technologie moderne, mais c’est être vigilant et savoir ce que l’on veut dans sa vie pour soi-même, ceux que l’on aime et les générations futures. Pendant qu’un homme se tient devant l’écran de la télévision, une lumière artificielle entre en lui, dans sa tête, se mélange à son intelligence, se polarise autour de certains centres vitaux et l’hypnotise. Cela ne veut pas dire qu’elle endort l’homme : elle l’éveille dans le faux et l’acceptation du faux tout en empêchant la vraie Lumière de passer et de se manifester.  Si un homme regarde la télévision pendant plus de trois heures, il est envahi par cette lumière artificielle pendant vingt-quatre heures. Cette lumière fait en sorte que les images qu’il voit devant lui créent son monde intérieur de façon à ce qu’ensuite, lorsqu’il ira vers la Lumière de la vie, c’est ce monde en lui qui continuera à le féconder pour qu’il n’ait plus accès à la vraie Lumière et à son Intelligence universelle. La lumière trompeuse endort son intelligence, sa pensée, sa sensibilité d’âme immortelle, ce qui permet aux êtres obscurs qui ont des intérêts de se positionner en lui pour capturer et voler le message caché de l’âme. Je me doute que cet enseignement pourra choquer certains qui pensent déjà que la mort est plus forte que la vie et qui croient qu’il n’y a rien derrière les choses, que rien n’est important, qu’une télévision n’est qu’une télévision. C’est donner la force de l’esprit à la mort que de penser qu’il n’y a rien dans une parole, dans une image, dans un acte. Le fait d’allumer la télévision est un acte et il faut juste en être conscient, rien de plus. Aujourd’hui, les hommes ont été formés par cet acte à tel point qu’on parle d’« enfants de la télé ». Les influences qui sont cachées derrière ces technologies multimédias ont réussi presque en totalité à endormir l’homme dans ses centres subtils parce qu’elles y ont mis le bruit, le son, une certaine musique. Cela entre encore plus profondément dans le psychisme de l’homme. L’Intelligence universelle ne peut s’exprimer à travers une machine car elle a besoin de l’âme pour vivre. Une machine n’a pas d’âme ; c’est toute la différence.

 Les influences qui endorment la conscience

Les hommes doivent se concentrer pour percevoir la manière dont tout est mis en œuvre pour endormir l’homme et le couper d’un contact vivant avec une intelligence supérieure et un esprit universel vivant. Dans la Nation Essénienne, les sens sont purifiés et ennoblis lors de retraites au sein de la nature vivante. Là, dans un cadre propice, nous devons essayer d’enlever toutes ces influences qui empoisonnent l’homme chaque jour, qui créent le monde et endorment la conscience de la vraie Lumière. Les forces sombres ont puisé cette science dans les temples où l’art de l’hypnose était enseigné. Les médicaments agissent de cette façon. Par exemple, on prend une aspirine pour dire au cerveau qu’il n’y a pas de douleur. Le cerveau croit l’information et la souffrance disparaît. Mais ce n’est pas une vérité, c’est un mensonge. En réalité, le mal est toujours là, mais les détecteurs vitaux ont été endormis. Ces détecteurs sont des outils indispensables à la vie et au bon fonctionnement du corps. Les neutraliser systématiquement peut s’avérer dangereux car le mal pourra s’installer avec force. Lorsque le corps est en harmonie, il est apaisé et il peut aller vers l’âme et le monde divin. C’est son but, son bonheur. Ainsi, l’hypnose consiste à endormir une partie du cerveau et des sens de l’homme pour qu’une fausse information circule et agisse. Ce ne sont pas les êtres de la Lumière qui font cela. Ce sont des hiérarchies sombres qui ont des intérêts pour gouverner, asservir et voler l’âme des hommes. Elles veulent créer artificiellement des hommes mais échouent. Elles savent que si l’homme artificiel n’a pas les cinq sens, elles ne pourront pas récupérer l’intelligence de leur créature et que leur savoir sera ainsi limité. Maintenir un libre accès au monde supérieur de l’âme Nous devons donc demeurer vigilants face aux technologies modernes, non pour les rejeter, mais pour les maîtriser et ne pas nous laisser envahir inconsciemment. Nous ne devons pas nous exposer trop longtemps devant de fausses lumières.

        Non seulement ces lumières affaiblissent notre corps physique, mais elles empêchent la Lumière de l’Intelligence supérieure de se manifester. Elles font comme l’aspirine : elles court-circuitent les baromètres vitaux qui indiquent le bon équilibre dans le corps et les régions où il y a des problèmes.  Si tu éteins les organes subtils en toi, c’est la bêtise qui va entrer dans ta vie. Tu regarderas la télévision pour savoir ce que tu dois penser, ce que tu dois acheter, comment tu dois vivre ; tu tomberas malade et cette intelligence fausse te greffera des organes artificiels.  Les sens sont liés aux organes de l’homme ainsi qu’à l’intelligence divine qui les a créés. Si la base de l’être et de la vie est détruite, l’humanité ne pourra plus monter vers les hauts sommets de l’Esprit pur. Ce seront les machines qui calculeront et penseront pour l’homme. L’inspiration et le contact direct avec l’Intelligence auront disparu. Bien sûr, il ne s’agit pas de ne plus regarder la télévision ni d’écouter la radio, mais juste de se tenir en éveil face aux découvertes de la science moderne dont nous ne connaissons pas les effets à long terme sur la santé et sur l’évolution de l’humanité. La connexion à la télévision ou à la radio pousse l’homme à devenir une sorte d’antenne qui capte la même longueur d’onde transmise par l’appareil. Celle-ci influence à son insu sa pensée, sa façon de vivre, son humeur, sa façon de voir le monde, son organisation psychique. La conséquence est un amoindrissement des facultés de perception de l’âme et une destruction du système nerveux. À force de véhiculer les ondes dans le squelette, une modification se produit et l’homme n’a plus besoin d’appareil pour capter la radio ou la télévision. Il ne s’aperçoit même plus que dans sa vie quotidienne il est devenu une radio vivante captant des programmes qui n’intéressent pas son être véritable éternel. Ces ondes et programmes ont une grande influence sur sa vie quotidienne, son inconscient et finissent par créer en lui un être artificiel auquel il s’identifie et qui empêche la manifestation de l’être vrai naturel. Bien sûr, une telle maladie se manifeste uniquement sur l’homme qui ne fait que recevoir les informations sans les élever jusqu'à la sagesse. Un disciple doit donc rester vigilant devant ces ondes afin d’éviter de les conduire trop souvent dans son squelette. Il doit plutôt apprendre à se connecter consciemment sur les hauts programmes de l’Esprit divin qui habitent le temple de la nature vivante.

      Il est très difficile d’expliquer ces choses dans toute leur clarté mais si vous faites attention à vos pensées et à ce qui se passe en vous dans la journée, vous comprendrez. Regardez même les chansons que vous fredonnez sans faire attention. Avec les satellites et la communication électronique et numérique, ce phénomène va s’amplifier dans les prochaines années. C’est pourquoi, il faut vous entraîner à diriger votre radio intérieure vers le chant des oiseaux, les rires des enfants, la musique des ruisseaux, du vent soufflant dans les grands arbres et du soleil rayonnant sa présence sur la terre.  Ressentez la nature qui, touchée par les influences du printemps, commence à s’animer, à verdir, à fleurir. C’est le moment pour s’unir avec toutes ces forces tellement fines, délicates, mais pourtant si puissantes. Diriger son antenne radio vers les ondes qui font se développer les bourgeons et apparaître les fleurs parfumées est un moyen puissant de découvrir d’autres programmes et peut-être de saisir à l’occasion un trésor caché qui peut changer la vie. Apprendre à être véritablement soi en dehors de l’être artificiel engendré par la société et son éducation, voilà ce qui est difficile, voilà le grand art initiatique. Pour cela, il faut apprendre à se dépasser soi-même, à se renouveler, à se rajeunir, à faire des efforts pour s’ouvrir, être spontané, être dans le rayon intuition, dans le non-savoir, dans la danse, dans l’improvisation. Sache que tu es précieux. Sache que ton âme, tes sens, ton intelligence, tes organes, ton corps, ton activité, ta capacité à produire sont convoités. Reconnais ce qui est précieux en toi et prends-en soin. Ne laisse pas ton trésor à la portée du voleur de lumière… Si tu crois que seul ton corps est vivant, alors, bien sûr, tu es perdu. Mais si tu crois en ton âme, alors agis conformément à ce que tu crois et relie-toi en conscience et en œuvres à la Lumière.

Olivier Manitara Pasteur et fondateur de l’Eglise Essénienne Chrétienne Représentant actuel de la Tradition Essénienne www.oliviermanitara.org