Dissertation : L'expérience peut-elle se définir comme une soumission aux faits ?


Analyse du sujet :

"expérience"

1) Au sens le plus concret, l'expérience est le contact des sens avec leurs objets. L'état de veille est un état d'expérience réelle, le sommeil profond un état de non-expérience, le rêve qui est un état d'expérience illusoire. Le concept d'expérience implique une passivité originaire de l'esprit à l'égard de ce qui advient ; le mot expérience est, dans la vie de la conscience synonyme de vécu. L'homme d'expérience est celui qui a "beaucoup vécu" au contact de l'expérience. Cela signifie qu'il s'est formé au contact de la "réalité" et qu'il a acquis un certain savoir empirique par le biais des "leçons de l'expérience". On oppose en ce sens l'attitude pratique qui s'instruit au contact des choses, et l'attitude théorique, qui survole l'expérience sans y prendre part. L'idée sous-jacente est que, sans cette réceptivité à l'égard de l'expérience, l'esprit ne pourrait pas connaître la réalité, il ne ferait que spéculer sur une idée de  suite

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com