Philosophie et spiritualité


Retour à la page d'accueil

Dissertation :  L’idée d’inconscient exclut-elle l’idée de liberté?


Analyse du sujet:

« l’idée d’inconscient »

diffère de « l’idée d’inconscience ». L’inconscient est une strate du psychisme dite sous-jacente au conscient, le subconscient est considéré comme intermédiaire entre le conscient et l’inconscient. C’est donc un royaume cachée à la conscience considérée comme sujet de la vigilance quotidienne qui se déroule sur le plan du conscient. L’idée d’inconscient est en fait une expression qui a une connotation culturelle très forte dans la seule association avec la psychanalyse freudienne. A priori on ne voit pas pourquoi cette expression devrait évoquer cette doctrine, mais c’est bien un fait que c’est bien la menace de la théorie freudienne de l’inconscient contre la liberté qui se profile en sous-entendu dans le sujet.

« exclut »

Une chose en exclut une autre chose quand elle prend sa place, quand elle la supplante, de telle manière que les deux ne peuvent être au même endroit. Une idée exclut une autre idée quand, une fois admise, elle rentrerait en contradiction avec elle, de telle sorte que l’on doive nécessairement choisir. Je ne peux pas monter l’escalier et le descendre à la fois. C’est l’un ou l’autre, mais pas les deux. Ce terme nous oblige à penser une opposition nette de concepts.

« l’idée de liberté »

Formule qui veut dire « l’idée qu’il existe une liberté humaine » la liberté ainsi entendue signifie la faculté qui permet à un être d’agir en étant cause de ses actes, sans être le jouent d’une contrainte, voire d’une manipulation. La liberté se pense par rapport aux formes de la contrainte ( politique, physique, morale, religieuse, sociale etc.). Il ya autant de forme de la liberté que l’on peut décrire de forme de contraintes. La plupart des philosophes qui ont écrit en philosophie politique ont insisté sur la valeur inaliénable de la liberté humaine. Les intellectuels en ont fait un cheval de bataille contre les idéologies qui privent l’homme de sa liberté et de son jugement. Le sujet nous interroge sur cette valeur élevée accordée à la liberté, sur le culte qu’on peut lui rendre.

Problématique: suite

 

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com