Philosophie et spiritualité


Retour à la page d'accueil

Dissertation : L'idée de progrès historique est-elle encore pensable ou est-ce le mythe moderne par excellence?


Consulter l'Index thématique

Voir les leçons :

Leçon 22 Le sens de l'Histoire
L'Histoire a-t-elle un sens? 
A. Par la force des Idées
B. Par la force des choses
C. L'Histoire, Manifestation et oeuvre de la conscience
Dialogue

Leçon 32 Logique et progrès des sciences
Y a-t-il une logique du développement du progrès scientifique?
A. L'idée de progrès appliquée à la science
B. Conjectures audacieuses et réfutations sévères
C. Les révolutions scientifiques

Analyse du sujet:

"l'idée de progrès historique":

L'idée selon laquelle le devenir de l'Histoire chemine résolument vers l'amélioration de la condition humaine. Cela signifie, selon les deux valeurs du mot "sens", 1) que le devenir est effectivement orienté, donc qu'il est comme une flèche qui s'élève, 2) qu'il a en lui-même un sens, parce que l'Histoire n'est pas un chaos confus et absurde, mais a une signification vivante. La notion de progrès historique est à distinguer d'autre part du progrès technique en général, ou du progrès scientifique, il faut aussi prendre soin de ne pas la confondre avec l'idée d'évolution de la biologie, au sens de l'évolution des espèces vivantes. Le progrès historique désigne le sens du devenir de l'histoire des hommes. La question est de savoir si l'aventure humaine avance pour aller quelque part, 1) si il n'y a pas seulement changement (la première catégorie de l'Histoire), 2) mais aussi accumulation qui ne perd rien, 3) qui va dans le sens d'un mieux de plus en plus affirmé. Le progrès est plus qu'une simple progression. La progression du sida dans le monde ne réjouit personne; et il peut y avoir changement sans accumulation et progression sans "progrès" au sens laudatif du terme. Le progrès de l'Histoire ne saurait se mesurer seulement au progrès technique: la technique est autant capable de construire qu'elle peut aussi détruire. Non seulement nous pouvons nous livrer au saccage de la terre, mais la détruire entièrement. De même, le progrès des sciences n'est que le progrès d'une forme de savoir. Ce n'est pas un progrès moral: tout dépend de l'usage que l'on en fait. Le développement des sciences et de la technique ne construit pas l'homme intérieur. N'est-ce pas dire alors que le progrès historique se mesure en réalité au progrès de la culture d'un homme devenu plus humain, par plus de raison et de sagesse?

La notion de progrès s'appuie...  suite

 

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com