Dissertation :  Peut-on considérer le corps comme le malheur de la conscience?


Analyse du sujet:

« peut-on considérer»

Cette formule indique que l’on se demande « s’il est juste de penser que » ou si c’est incorrect. Le corps est pris ici pour l’objet d’une considération et l’on nous demande de peser cette manière de voir, Il est possible que nous ayons le droit de voir le corps ainsi, ou que nous n’ayons pas le droit, parce que c’est faux, parce que le corps est (ou n’est pas ) le malheur de la conscience.

«le corps »

Ce n’est pas seulement « un » corps en général. Le concept veut dire en physique ce qui est déterminé par une figure et se trouve en un lieu. Cette définition est par exemple employée par Descartes dans les Méditation métaphysiques. Le corps c’est essentiellement mon corps, le corps vivant en tant que je l’expérimente comme mien dans le phénomène de l’incarnation. Le corps est le champ de l’expérience sensible qui me donne le monde dans la sensation que j’en ai, dans la douleur qui fait que le corps me rappelle sa présence. Mais je fait aussi une expérience charnelle dans le pourvoir que j’ai de manier mon corps et à travers lui, de soumettre les choses à ma volonté. Le corps désigne donc le corps de chair, le charnel étant ce qui est donné ...  suite

 

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com