Philosophie et spiritualité


Retour à la page d'accueil

Dissertation : Peut-on ne pas être soi ?


Analyse du sujet:

« Peut-on»

Formule qui peut indiquer soit « a-t-on le droit de », soit « est-il possible de ». Cette distinction est importante puisque l’on peut demander 1) si cela n’est pas une absurdité, une formule contradictoire, ou si cela correspond à un fait. Si c’est un fait, il peut-être exceptionnel, fréquent ou général. 2) A-t-on le droit de considérer que l’on peut ne pas être soi, ce qui, entre autre, impliquerait alors que l’on soit dessaisi de la responsabilité de ses actes ?

«être soi »

Le soi  indique le sujet de l’identité, c’est-à-dire ce qui est le même, quelque soit le changement. En sanskrit âtman En grec auto (comme dans autoréférent). La formule s’oppose à ne pas être soi, comme la possession  de soi (de sa conscience, de ses moyens, de son intégrité, de sa volonté etc.) s’oppose à la dépossession de soi (idem de sa conscience, de ses moyens, de son intégrité, de sa volonté etc.). La distinction peut s’entendre aussi comme être soi ou bien devenir autre, ou encore rester soi-même et devenir différent, devenir autre au point que celui qui me connaissait autrefois ne me reconnaît plus, ou que celui qui croyait en moi considère que j’ai tellement changé dans mes conviction que je ne suis plus le même.

Problématique:  suite

Si on identifie le soi avec...

 

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com