Philosophie et spiritualité


Retour à la page d'accueil

Dissertation : Peut-on se mettre à la place d'autrui ?


Analyse du sujet :

Autrui est à la fois le même et l'autre. En tant qu'individu, avec ses caractéristiques propres, il est différent de moi. Mais en tant que personne il s'affirme comme semblable à moi: un sujet, comme moi doué de conscience et de liberté, et digne de respect. La reconnaissance d'autrui est le fondement d'une communauté humaine véritable. Pourtant, ce qui peut d'abord se manifester, c'est la diversité ou le conflit, l'incompréhension. Les rapports avec autrui paraissent dominés par l'hostilité ou la violence.

On peut alors penser que notre premier devoir envers autrui est de s'efforcer de le connaître. Mais la compréhension d'autrui est problématique. Est-elle même possible? Comment accéder à l'intériorité d'autrui, de sa conscience, partager son point de vue alors qu'il est unique , qu'il lui appartient en propre ? La question met en cause une expression commune. Celle-ci est employée le plus souvent sous forme d'exigence, ou de demande,que l'on adresse à celui de qui on attend compréhension. "Mets toi à ma place": Comprends moi, comprends ma situation même si ce n'est pas la tienne. Il peut s'agir aussi de chercher à justifier sa conduite aux yeux d'autrui; on attend alors de lui qu'il saisissent les raisons qui nous ont poussé à agir comme on l'a fait.

suiteL

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com