Philosophie et spiritualité


Retour à la page d'accueil

Dissertation : Pourquoi nous trompons-nous ?


Analyse du sujet:

« pourquoi »

signifie pour quelle raison, si on pense faire intervenir une cause, ou pour quelles raisons, si on en fait intervenir plusieurs. Il ne s’agit pas seulement de décrire le processus par le détail, ce qui reviendrait à poser la question « comment nous trompons nous ? », mais de considérer le facteur essentiel qui rend possible le processus (ou les facteurs). La question pourquoi comporte une valeur d’intentionnalité plus grande que la question comment.

« nous ...nous»

implique ici réflexion du sujet sur lui-même, ici au sujet de l’erreur. Le sujet est soit particulier, ainsi je peux me tromper ; soit général, nous pouvons, nous autres, êtres humains<, nous tromper. D’un côté, il y a l’expérience individuelle de l’erreur, de l’autre, le statut de l’erreur à l’égard du genre humain.

« trompons»

Se tromper, c’est faire une erreur. Je peux me tromper en faisant un calcul, ne indiquant une route à celui qui me demande son chemin, en me cachant une vérité qui me dérange trop. Se tromper, c’est se méprendre sur la vérité d’une chose, d’un fait, d’un événement, sur les intentions d’une personne. Celui qui se trompe est de bonne foi, c'est-à-dire croit qu’il est dans la vérité. Ce n’est que lorsqu’on lui met devant les yeux la preuve de son erreur qu’il est capable de la reconnaître. S’il y avait une intention délibérée de tromper, ce serait non pas une erreur, mais un mensonge, une tromperie. Le mensonge traduit une volonté de tromper. Se tromper, ce n’est pas non plus exactement faire une faute. Il y a faute quand le sujet est sensé connaître une règle et la respecter. On ne dit pas « erreur », mais faute d’orthographe. On dit faute de logique et non erreur de logique. Il est sous-entendu que le sujet devrait être capable de maîtriser la langue, et d’avoir un sens de la cohérence suffisant dans le discours. Ce n’est pas une erreur pour le conducteur du train de ne pas avoir vu le feu rouge sur la voie, c’est une faute, il aurait dû faire attention, car c’est son métier.

 

Problématique:   suite

 

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com