Philosophie et spiritualité


Retour à la page d'accueil

Dissertation : Sur quoi nos esprits peuvent-ils s'accorder ?


Analyse du sujet :

"nos esprits"

désigne ici les hommes entre eux, considérés du point de vue de leur qualité d'êtres pensants. Insister sur ce mot, c'est aller plus loin que de prendre un terme comme "individu" ou "homme". Qui dit esprit dit conscience, faculté de penser, de comprendre, de reconnaître le vrai. L'homme est essentiellement un esprit, car il est doué de pensée. Voir dans l'homme un esprit, ce n'est pas le désigner comme un corps, auquel cas le terme d'individu serait mieux indiqué. On aurait employé le terme individu, s'il avait été nécessaire de raisonner par rapport à la société dont les individu sont les membres à part entière. Le mot homme aurait lui suggéré la totalité de ce que nous sommes, l'entité corps-esprit qui caractérise ce que nous sommes spécifiquement par rapport à une autre espèce. En désignant ici l'homme par son esprit, on fait appel à ce qui est le plus élevé en lui, son intelligence qui est justement capable de trouver l'accord au milieux des désaccords qui règnent dans la pléthore des opinions du monde.

"s'accorder"

signifie s'entendre. Un accord aboutit à une reconnaissance commune de quelque chose. une entente suppose que nous soyons prêt à reconnaître les vues sur un sujet. Inversement, le désaccord suppose que nous en restions à la pluralité des parti-pris et des points de vue. Les hommes, incapables de trouver un terrain d'entente, restent ainsi sur leurs positions respectives, ce qui ne manque pas, non seulement d'attester des différences, mais d'engendrer le conflit. Les désaccords en matière de justice doivent être tranchés au tribunal. Dans le mot désaccord, il y a bien plus que la reconnaissance de différences, mais bien l'idée de conflit mettant aux prises des partis bien décidées de défendre leur point de vue.

"sur quoi"

indique : "sur quel objet". Le quoi est neutre, cela implique un quelque chose et non quelqu'un (sur qui) , le sur désigne directement, vise un objet. On cherche ici l'objet sur lequel nous pourrions nous entendre, le terrain d'entente.

Problématique: suite

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com