Dissertation : Une justice parfaite est-elle concevable ?


Analyse du sujet:

« justice»

Vient de jus le droit. 1) La justice est ce qui est en conformité avec le droit édicté tel qu’on le trouve sous la forme des lois. Le droit exprime la forme que doit prendre la légalité de l’action du citoyen dans l’État. Ce qui est fait en accord avec la loi est légal, comme est illégal tout violation de la loi. Il semblerait alors que, puisque la justice c’est le respect du droit, que toute loi soit par avance juste, puisqu’elle donne la norme qui permet de reconnaître la différence entre le légal et l’illégal. Or, étrangement, on peut aussi dire qu’une loi est injuste. Ce n’est pas évidemment du même point de vue. Par justice objective, on entend la justice telle qu’elle est administrée par conformité au code de loi, par conformité au droit codifié, ou droit positif. 2) Par justice subjective, on entent la revendication individuelle, qui s’appuie sur la morale pour dénoncer l’injustice, injustice qui peut alors même se rencontrer dans la loi (cf les lois de Vichy sur la ségrégation des juifs), ou dans l’administration de la loi (un jugement prononcé contre homme qui est trop sévère, eu égard aux circonstance de son crime). La complexité de la justice est encore plus nette si l’on considère 3) la justice distributive qui part du principe selon lequel il faut attribuer à chacun la part qui lui revient, selon le respect de la hiérarchie. Par exemple un concours suppose que l’on ne prend que les 150 meilleurs, ce qui implique une hiérarchie, contrairement à un examen où on part du principe que tous les candidats ayant la moyenne recevront le diplôme, ce qui suppose une égalité. 4) La justice corrective ... suite

 

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| corrigés de dissertation| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com