Carl G. Jung    l'individuation, libération du Soi


    Dans la mesure où l'individu humain, en tant qu'unité vivante, est composé d'une foule et d'une somme de facteurs universels, il est totalement collectif et sans l'ombre d'une opposition à la collectivité. On ne peut pas porter l'accent sur la particularité individuelle d'un être sans contredire cette donnée de base de l'être vivant. Mais comme les facteurs, qui en eux-mêmes sont universels, n'existent et ne se présentent qu'en des formes individuelles, leur prise en considération totale détermine une cristallisation, individuelle au suprême degré, à côté de laquelle tout individualisme semble bien fade.

     L'individuation n'a d'autre but que de libérer le Soi, d'une part des fausses enveloppes de la persona, et d'autre part de la force suggestive des images inconscientes. Ce que nous en avons dit a dû suffire pour faire comprendre ce que la persona signifie psychologiquement. En ce qui concerne l'autre perspective, celle de l'efficacité de l'inconscient collectif, nous nous mouvons ici dans un monde intérieur obscur et ténébreux, infiniment plus difficile à percevoir et à comprendre que la psychologie de la persona, accessible à tout un chacun. Chacun sait ce que veut dire « prendre une mine de circonstance », ou « jouer un rôle dans la société », etc. Grâce à la persona, on veut apparaître sous tel ou tel jour, ou l'on se cache volontiers derrière tel ou tel masque; oui, on se construit même une certaine persona donnée, pour s'en faire un rempart. J'estime donc que le problème de la persona n'offre pas de difficultés de compréhension très grandes.

    Dialectique du Moi et de l'Inconscient, folio, p. 117-118.

Indication de lecture:

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| documents| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
E-mail :  philosophie.spiritualite@gmail.com