Dominique Laplane     une distinction abusive chez Saussure


     Saussure a affirmé que signifiant et-., signifié étaient comme les deux faces d'une même feuille de papier on ne pouvait découper l'une sans découper l'autre. Cette assertion péremptoire a bloqué les esprits. L'expérience des aphasiques est évidemment la démonstration du contraire, mais aussi bien, dans la vie courante, le fait que les lapsus n'empêchent généralement pas la compréhension du discours. Sans ce renvoi à une compréhension non verbale, il est impossible de saisir n'importe laquelle des métaphores. Je m'excuse de reprendre comme exemple la sempiternelle « faucille d'or dans le champ des étoiles » et de la transformer de la sorte en scie. Il est bien évident que la lune n'est pas dans le texte, mais elle surgit sans la moindre difficulté dans l'esprit du lecteur de Booz endormi, comme il est évident que le lecteur parlant aisément le français aura vite choisi le sens relativement rare du mot scie que j'utilise dans mon propre texte. On aura beau scruter le texte on n'y trouvera pas davantage la rengaine ! Ces véritables référents ne viennent verbalement dans notre esprit que si on nous demande une explication de texte. Sinon, nous avons compris, tout simplement.

Penser c'et à dire?, Armand Colin, p. 99.

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| documents| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
E-mail :  philosophie.spiritualite@gmail.com