Exercices la plume en main

page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19... 41. liste.


41. Identifier un recours à l'homme de paille

      Cf. leçon L'éducation du discernement. Suite. Le recours à l'homme de paille fait référence aux combats d'entraînement où l'on donne au chevalier un adversaire en paille. Dans une argumentation, c'est une ruse consistant à offrir à un adversaire la défense d'une thèse d'une manière erronée de sorte  que l'on est sûr qu'elle va être démontée immédiatement. Il est difficile de cerner ce paralogisme car ce n'est qu'un prétexte pour mieux affirmer sa position ensuite. La règle ici, c'est que l'on devrait défendre une thèse adverse de manière honnête et pas la présenter sous un jour ridicule. Les politiques se servent souvent de l'homme de paille.

   Exemple :
     Vous ne voulez pas mettre au point ce programme de construction de porte-avions; je ne comprends pas pourquoi vous voulez laisser notre pays sans défense.

 La proposition « je suis contre la construction d'un porte-avions » a été détournée en « je suis contre la défense de mon pays », argument beaucoup plus facile à mettre en défaut. (Wikipédia).
    
Expliquez les exemples suivants :

Exercice 41a :
     -
L´avortement est moralement condamnable parce qu´il signifie la mort d´un être humain.  Le fœtus possède en fait, bien avant la naissance, la plupart des propriétés qui font de lui un être humain à part entière; très tôt, il donne même des coups de pieds à sa mère.
    
- La vache aussi donne des coups de pieds et cela n´en fait pas un être humain. Si on vous suit, on devrait arrêter de manger du bœuf. Le fœtus n´est pas plus un être humain qu´une vache.

Exercice 41b :
      

Exercice 41c :
       

 

  pour compléter cet article cliquer sur l'image

 

Retour sur la liste 

 

Accueil|Cours de philosophie| Suivi des classes| Exercices plume à la main|Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
E-mail :  
philosophie.spiritualite@gmail.com