Exercices la plume en main

page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19... 44, liste.


44. Identifier une argumentation comportant une équivoque

      Cf. leçon L'éducation du discernement. Quand au cours d'une raisonnement on change le sens des mots, par rapport à celui qui a été adopté dans les prémisses, tout se délite et on arrive à une grande confusion et des conclusions qui ne sont plus valides. La règle est de conserver une même définition au cours d'une analyse sans changer en cours de route.

   Exemple : Le bonheur est la fin ultime de la vie...
    La fin de la vie est la mort
donc le bonheur est la mort

      Laisser l'équivoque et changer le sens des mots est une erreur. Il ne faut pas confondre fin comme mouvement réalisant un but ou une fonction, et fin comme aboutissement. La naissance est un processus dans lequel le vivant se manifeste, la mort est un processus le vivant une forme individuelle se dissout. Un aboutissement, pas une fin. La mort est le contraire de la naissance, pas de la vie. L'oeil est fait pour voir, c'est sa fin dans l'organisme, mais ce n'est pas un "aboutissement". C'est une erreur très fréquente. Repérer et commenter dans les exemples suivants :

Exercice 44a :
     -
La moitié d’un pain est mieux que rien Rien n’est pas mieux que la santé, donc, la moitié d’un pain est mieux que la santé.

 

  pour compléter cet article cliquer sur l'image

 

Retour sur la liste 

 

Accueil|Cours de philosophie| Suivi des classes| Exercices plume à la main|Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
E-mail :  
philosophie.spiritualite@gmail.com