Philosophie-Spiritualite.Com
Livres en parution
 
Accès rapide des leçons
Index thématique

Actualités
Lecons
Notions
Exercices
Documents
Etude
   

Publications récentes

Essais :             Livres reçus par le site

        Remerciements aux auteurs qui envoient gracieusement leur livre pour le site. Nous ne pouvons pas préparer une recension pour chacun, nous publions ici surtout la  couverture. Nous mettons la présentation ici, à la réception de nouveaux ouvrages, nous déplaçons les anciens articles vers la dernière page de la liste suivante:  page 1, page 2, page 3, page 4, page 5, page 6, page 7, page 8, page 9, page 10.


GUERRE DE RELIGION ET POLICE DE LA PENSÉE :

UNE INVENTION MONOTHÉISTE ?

Jean-Pierre Castel

 
EAN : 9782343103891 • 226 pages
Prix éditeur : 24 €

  

Jean-Pierre Castel

  Les religions abrahamiques ont développé une nouvelle motivation de violence : celle de détruire les dieux d’autrui pour imposer le leur. Au nom de l’introduction, inédite jusque-là, de la notion du vrai et du faux dans le domaine des dieux.

L’extirpation de l’idolâtrie a justi­fié des persécutions religieuses, des guerres de religion, un impérialisme de la pensée qui s’est illustré par l’Inquisition, et qui, au nom de l’évangélisation, prétend détruire tout autre système religieux.

En comparaison, le polythéisme a parfois interdit des pratiques religieuses qu’il jugeait dangereuses pour l’ordre public, mais il n’a jamais quali­fié un dieu de faux, ni engagé de guerre pour promouvoir un dieu, ni détruit les dieux des peuples vaincus. La pluralité des aspects de la vérité, la relativité de tout énoncé y étaient reconnues. Cette prévention contre l’absolu ne fut retrouvée en Europe qu’à partir de la Renaissance. Des rechutes débouchèrent néanmoins sur la Terreur, sur les « religions séculières », sur les fondamentalismes. Via la mondialisation, la tentation de l’absolu tend aujourd’hui à contaminer d’autres religions.

Prétendre que les religions monothéistes ne sont que « de paix et d’amour » constitue une présentation tronquée de la réalité. Ce qu’elles veulent d’abord, c’est puri­fier, convertir, exercer une emprise sur les âmes. Il tend à en résulter une diabolisation de l’adversaire et une sacralisation de la violence.

Ce diagnostic reste pourtant contesté voire inaudible. Aussi ne faut-il guère s’étonner de ce que la ­ n des guerres de religion n’intervienne le plus souvent qu’après un lourd tribut de violence, et que la solution ne vienne pas du monde religieux, mais de la société civile.

Cet essai est le premier d’une trilogie. Il vise à présenter les faits. Le second partira à la recherche des mobiles, et suggérera une voie de solution. Le troisième discutera les arguments des opposants à la thèse de la violence monothéiste.

 

L'AUTEUR

Jean-Pierre Castel, polytechnicien, est vice-président du Cercle Ernest Renan. Sur la question de la violence monothéiste il a développé un réseau de correspondants anthropologues, philosophes, historiens, théologiens, rabbins, penseurs de l’islam, et publié des essais et articles.

 

 

 

INTRODUCTION

I. LES DIEUX POLYTHÉISTES

N'ONT JAMAIS APPELÉ LES HOMMES

À DÉTRUIRE D'AUTRES DIEUX

Les guerres polythéistes

n'étaient pas menées au nom des dieux

Des contre-exemples ?

Tolérance et persécution à Rome
 

II. VIOLENCES MONOTHÉISTES

ET TEXTES SACRÉS :

UNE RELATION REVENDIQUÉE

PAR TOUS LES ACTEURS
 

III. CARACTÉRISER LA VIOLENCE MONOTHÉISTE : CRITÈRES ET TYPOLOGIE

Motivations religieuses, politiques, ou identitaires ?

Typologie des violences religieuses

                Violences rituelles

                Violences extra-rituelles à enjeu profane

                Persécutions

                Guerres de religion

                Guerres saintes

                Conversions forcées

                Résistances à l’évangélisation

Le religieux, référent identitaire ultime

Qui du judaïsme ?

IV VIOLENCES RELIGIEUSES EN ASIE ?

Hindouisme et violences religieuses

Bouddhisme et violences religieuses

Chine, Corée, Vietnam, Tibet

Esquisse de bilan
 

V. QUELQUES EXEMPLES

DE VIOLENCE MONOTHÉISTE

La christianisation de l'Empire Romain

L'Eglise et la formation d'une société persécutrice

L'Inquisition,

première forme de justice moderne, ou de terreur moderne ?

L'antisémitisme,

un cas particulier de violence inter-monothéiste ?

Evangéliser : extirper, déculturer, déraciner, déstructurer

Dar al-Islam et Dar al-Harb

Les guerres de religion

La fin des guerres de religion : l’autonomisation du politique

Regain actuel des violences religieuses

Le terrorisme islamiste actuel

relève-t-il d’une guerre de religion ?
 

VI. DU MONOTHÉISME ABRAHAMIQUE

À LA POLICE DE LA PENSÉE,

À L'INTÉGRISME ET AU TOTALITARISME

De la condamnation de l'idolâtrie à la police de la pensée

De la sanction des actes à la sanction des pensées

Institutionnalisation de la police de la pensée

« Les intégristes sont nés avec le monothéisme »

« Religions séculières »

Idéologie et vérité révélée

Les Lumières, mères du totalitarisme ?

Hannah Arendt, opposante à la thèse des « religions séculières »

La tour de Babel :

le pluralisme comme malédiction, ou comme bénédiction ?
 

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

 


 


 







 



 

Suite

Voyez aussi : publications du site   Livres recommandés  


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Parutions de livres| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com