Publications récentes

Essais :             Textes reçus par le site

        Le site cherche une personne bénévole pour s'occuper de cette rubrique. Il s'agit de préparer un fichier Word avec la quatrième de couverture, ou bien un commentaire général et ajouter l'image du livre. Notes de lecture d'essais. Le Webmaster se charge de copier le contenu dans cette page.

      Remerciements aux auteurs qui envoient gracieusement leur livre pour le site. Hélas, nous ne pouvons pas préparer une recension pour chacun, nous publions ici surtout la quatrième de couverture.   page 1, page 2, page 3, page 4, page 5, page 6, page 7, page 8, page 9, page 10.


 Michel Claessens     Science et communication : pour le meilleur ou pour le pire ?

Une frustration croissante du public semble accompagner en Europe les avancées de la science et de la technique. Mais la science n'est pas partagée et le public n'a pas voix au chapitre. Pourquoi cette réticence à exposer la technoscience au débat, elle qui s'impose le plus souvent sans discussion ? Une véritable communication de la science reste à créer en Europe. Celle-ci devrait permettre au public de mieux anticiper les crises technoscientifiques et de mieux négocier les virages du futur. On n’en est pas là : le nucléaire se gère toujours par manifestations, les OGM par fauchages et le clonage thérapeutique par erreurs. Des thèmes d’actualité tels que le « progrès » et l’Europe sont, dans l’état actuel des choses et au sens strict du terme, incommunicables. Cette situation handicape fortement les relations science-société et l’appropriation, par le public, des avancées technoscientifiques. Or les Européens souhaitent être davantage consultés et impliqués dans la marche du « progrès » et des choix qui sont opérés en son nom. Comment rétablir la confiance du public ? Comment renouer le dialogue entre la société et la science ? Et quelles conséquences pour l'establishment scientifique et le fonctionnement de la recherche ? Plusieurs pistes sont proposées pour modérer les excès et recueillir tous les fruits de la passion technologique. Comme institutionnaliser la pratique des conférences de citoyens. Ces « jurys d'assises » pour la science sont des procédures efficaces de communication et de décision politique en situation de controverse technoscientifique. Combinées au principe de précaution, elles constituent une réponse réaliste à l'impuissance de notre société à contrôler le cours du développement technoscientifique.

     Michel Claessens est responsable de la communication à la Commission européenne (Direction générale de la recherche), enseigne à l'Université Libre de Bruxelles et anime le réseau international sur la communication publique de la science et de la technologie (PCST).


Jean-Marc Rouvière  Adam et l'innocence en personne, L'harmattan.

Avec ces méditations sur l’homme encore incapable de pécher, Jean-Marc Rouvière poursuit au moyen de la foi et de la raison ses commentaires d’événements bibliques où se joue et se dit la condition de l’homme. La littérature philosophique et théologique concernant le destin d’Adam est presque uniquement consacrée au péché déjà commis et à ses conséquences ; il est alors question de « prédestination », de « justification », de « rédemption » ou de « bonté de Dieu ». Elle se place résolument dans une perspective postérieure à la Chute au risque de négliger largement le propos de la Genèse sur la situation de l’homme d’avant le péché. Adam ou l’innocence en personne est au contraire une méditation du mythe biblique centrée sur la nature et l’existence d’un homme impeccable, c’est-à-dire sur l’homme avant l’humanité telle que nous la connaissons et la vivons. Quelle serait une humanité préalablement à son basculement dans le péché indélébile ? L’homme non-pécheur est-il par ailleurs un homme ordinaire, la tache du péché en moins ? Son existence est-elle la nôtre, la joie béate en plus ? Ce sont quelques-unes des questions instruites par cet ouvrage, qui conduisent à s’interroger sur la possibilité que jadis l’humanité ait connu, ne serait-ce qu’une poussière d’instant, l’innocence.

Jean-Marc Rouvière a notamment publié Le silence de Lazare (Desclée de Brouwer, 1996) et Brèves méditations sur la création du monde (L’Harmattan 2006). Il co-anime l’Association Vladimir Jankélévitch et collabore à la publication d’ouvrages d’archives ou de travaux de recherches sur l’œuvre du grand philosophe.


Pierre Mestdagh  Le défi spirituel proposé par le cinquième évangile, Edilivre.

Jadis - il y a environ deux mille ans - un homme appelé Jeshua s’est manifesté durant une courte période dans le pays biblique de la Palestine, témoignant de sa conscience religieuse. Dans les communautés juives son message et ses agissements furent perçus de façons divergentes. Les écrits évangéliques, qui se sont développés durant près de trois siècles, nous en présentent un aperçu exaltant. Malgré que sa présence sur terre ait été de courte durée, elle eut finalement au niveau mondial un impact impressionnant. La signification accordée à sa crucifixion, la foi en sa résurrection et surtout l’approche originale qu’en fit un juif venu de nulle part et dénommé Paul, furent en effet à l’origine d’une croyance nouvelle, porteuse d’espoir pour l’humanité. Le défi spirituel proposé par le cinquième évangile apparaît comme une clé permettant de mieux comprendre l'évangile et son message. Pointu et jamais dogmatique, cet ouvrage vous emmènera aux sources du christianisme et de son évolution.

 


John Seymour  Revivre à la campagne

Le livre mythique du père de l'autosuffisance, John Seymour. Avec 1000 illustrations en couleurs : de la culture des céréales à la fabrication de la farine, la vannerie, la poterie, le potager, le pain ou la maison écologique... Tout pour les réalistes... et les rêveurs ! Un très beau livre. Editions de Borée, 312 pages, format 22 cm * 28 cm, 36 euros, port offert.

 

 

 

 


Stéphane ROBILLIARD, Frédéric WORMS (sous la direction de) JEAN NABERT, L'AFFIRMATION ÉTHIQUE ISBN 978-2-7010-1566-8

Salué par Paul Ricoeur comme un de ses maîtres mais souvent ignoré du public, Jean Nabert (1881-1960) est un des plus grands moralistes du XXe siècle. Son oeuvre est habitée à la fois par une haute exigence philosophique et par une affirmation éthique qui rejoint tout lecteur dans son cheminement existentiel. Les quinze études réunies dans le présent ouvrage conjuguent la volonté de rendre plus accessible la lecture de ce penseur difficile et, en le confrontant à d'autres pensées (Heidegger, Bergson, Ricoeur et d?autres), d'attester de la fécondité d'une oeuvre qui nous permet de penser l'éthique aujourd'hui.

Ont participé à cet ouvrage : Paul Naulin, Frédéric Worms, Emmanuel Doucy, Yasuhiko Sugimura, Maria Villela-Petit, Laszlo Tengelyi, Fabio Rossi, Carla Canullo, Jean-Christophe Goddard, Jean Greisch, Stéphane Robilliard, Philippe Capelle. Textes inédits de Jean Nabert Morphologie du temps (1941) De l'exigence d'une certitude suprême en philosophie (1940) Dialectique des vertus (1972)

 


Ramesh S. Balsekar Tout est conscience  Traduction de Roger Quesnoy et de Philippe de Henning Collection Advaïta.

Ce précieux petit livre est un parfait condensé de la pensée de Ramesh Balsekar. Cet enseignement est celui du pur Advaïta (la non-dualité) que l'auteur met merveilleusement à notre portée, sans le dénaturer. Cet "Un sans second", R. Balsekar l'appelle indifféremment "Conscience", "Dieu", la "Source"... "La conscience est tout ce qui est", "La conscience est immanente au monde... Merveille des merveilles, elle transcende en même temps la manifestation et tout ce qu'elle contient."

A l'instar de Ramana Maharshi et de Nisargadatta Maharaj (dont il est le disciple), il affirme que tout ce qui advient appartient au fonctionnement de la Totalité. "Tout ce qui est est Conscience - JE SUIS..." Cette réalité éternelle est accessible à tout   être humain."

"Ramesh Balsekar est l'exemple de l'alliance prometteuse entre Orient et Occident, entre hindouisme et nouveau paradigme. Un maître spirituel important."


 

L'Enseignement de Ramana Maharshi, Nouvelle édition. Ramana Maharshi acceptait toutes les voies spirituelles, considérant que chaque individu devait trouver lui-même celle qui s'adaptait le mieux à son tempérament et à ses capacités. Ces voies apparemment très différentes aboutissent toutefois au même but : la dissolution du "moi" et de la multiplicité, l'émergence du Soi et de l'Unité. Sri Ramana Maharshi était la parfaite illustration de ce mystérieux paradoxe de l'être pleinement réalisé, en qui le suprême détachement du jnani et le suprême amour du bhakta ne font plus qu'un. Comme le souligne ici Devaraja Mudaliar dans son portrait du Maharshi : «Ceux qui n'ont de lui ou de ses oeuvres qu'une connaissance très superficielle pourraient croire qu'il était un jnani froid, d'une logique implacable et dépourvu d'émotions. Mais ceux qui le connaissaient bien savaient qu'il était tout autant un bhakta qu'un jnani... Jnana et bhakti aboutissent au même résultat, à savoir l'anéantissement de l'ego.» Le présent volume comprend l'essentiel des ouvrages suivants : . Auprès de Bhagavan Sri Ramana ; Bhagavan au jour le jour ; Histoire de la vache Lakshmi, de Devaraja Mudaliar. Guru Ramana, de SS Cohen.

 


Suite

Voyez aussi :  Livres recommandés   publications du site  textes en téléchargement

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Parutions de livres| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com