Théorie et expérience


Leçons disponibles :

     Les leçons se suivent de manière progressive. La première est générale, les suivantes sont un approfondissement. Ce qui est implicite au début devient plus explicite ensuite. Il vaut mieux respecter l'ordre dans la lecture. Cependant, chacune forme aussi un tout et peut être lue à part. Quand un passage paraît obscur, suivre les liens internes. Lire les textes. Suivre les liens externes. Il y a aussi parfois des documents. Vous pouvez aussi en proposer. Ceci est un travail collectif, vos contributions sont accueillies avec plaisir. Les liens marqués ainsi renvoient à une librairie. Les cinq couleurs sont respectées dans tout le site.

Leçon 30. De l'expérience à l'expérimentation             
Qu'est ce que faire une expérience?
A. Le champ de l'expérience
B. L'idée d'expérimentation scientifique
C. La méthode expérimentale
D. La part de la raison et l'expérience
Différence entre expérience subjective et expérience objective, passivité et activité. L'idée d'une logique de l'expérimentation et sa valeur pédagogique. Le tournant expérimental de la science en occident. Contrôle théorique et expérimentation.
Dialogue

Leçon 31. Les éléments de la théorie scientifique             
Qu'est ce qui nous fait dire qu'une théorie est scientifique?
A. Poser une hypothèse
B. Déterminer des causes
C. Élaborer des lois
Introduction aux concepts fondamentaux de l'épistémologie de la physique. La portée de l'hypothèse. Cause unique, cause multiple, causalité linéaire et circulaire. La complexité causale. Le déterminisme, Le rôle de la loi dans les sciences. Limites de la loi scientifique. Remises en cause contemporaines.
Dialogue

Leçon 32. Logique et progrès des sciences               
Y a-t-il une logique du développement du progrès scientifique?
A. L'idée de progrès appliquée à la science
B. Conjectures audacieuse et réfutations sévères
C. Les révolutions scientifiques
L'idéologie du progrès scientifique, les thèses de Karl Popper, la falsification des théories, la théorie scientifique est mortelle, la position de Thomas Kühn et la notion de paradigme. Cumulation et révolution dans le savoir, la dimension sociale des paradigmes.
Dialogue

Leçon 38. Science, mythe et philosophie               
La science et la philosophie excluent-elles une représentation mythique du monde? 
A. La représentation mythique
B. Mythe et science
C. Mythe et philosophie
Dialogue
Le mythe se situe dans une temporalité non-historique dans la métaphore de l'origine. Mythe archaïque et mythe moderne. Insuffisance en terme de rationalité. L'évacuation positiviste du mythe : une illusion idéologique. Permanence du mythe dans la pensée. Platon et les mythes.
Dialogue

Leçon 39. Science, raison et irrationnel                    
Jusqu'à quel point la raison a-t-elle à s'occuper de l'irrationnel?
A. Le terreau de l'irrationnel dans les sciences
B. Le règne dogmatique de la raison et la rébellion
C. Pour une rationalité ouverte
Dialogue
Newton comme exemple de confusion entre science et non-science. La réinterprétation de Newton. Position du rationalisme strict et scepticisme. La réalité est a-rationnelle, ouverture nécessaire du savoir. Feyerarbend critique de la raison dogmatique.
Dialogue

Leçon 75. Science et philosophie            
Quelles relations unissent science et philosophie ?
A. La science, approche objective de la connaissance
B. La philosophie et l'auto-référence du savoir scientifique
C. Esprit scientifique et formation de l'esprit
Leçon d'introduction à la philosophie pour terminale S. La classification des sciences et la définition de l'approche objective de la connaissance, le problème de l'éclatement du savoir, la fragmentation et la nécessité d'un point de vue réflexif et englobant, celui de la philosophie, les problèmes posé par la technique, la rigueur scientifique, la responsabilité.
Dialogue

Leçon 111. Le paradigme mécaniste          
La science implique-t-elle nécessairement une représentation mécaniste de la Nature ?
A. Machine et mécanisme
B. Mécanisme et causalité
C. L'ontologie du mécanisme
Étude du mécanisme comme paradigme de la modernité : définition des termes, machine et mécanisme, Descartes et l'animal-machine, la lutte contre l'anthropomorphisme à la modernité, la différence avec le finalisme, le privilège explicatif du mécanisme, relation entre cause mécanique et fin, le concept de causalité circulaire et la cybernétique, perspective du mécanisme en occident, le dualisme dans la pensée occidentale.
Dialogue

Leçon 116. Le paradigme de la complexité            
Comment pouvons-nous appréhender la complexité du réel sans la réduire?
A. Ordre, désordre et complexité
B. Complexité et auto-organisation
C. Le savoir et l'observateur impliqué
Cette leçon est une introduction à l'oeuvre d'Edgar Morin, elle commente très largement un article. L'idée de complexité, la pensée analytique et simplifiante, modèle classique, la théorie du chaos et son apport, la pensée systémique,  la découverte de la singularité, les sciences et l'organisation, principe hologramatique, la nécessité d'un retour du savoir sur lui-même, observateur et observé.
Dialogue

Leçon 124. Le hasard dans l'univers  (1)
Le hasard est-il une explication?
A. Hasard et mécanisme
B. Le hasard, le vivant et l'Histoire 
C. Du hasard à la synchronicité
La théorie du hasard selon Cournot, le jeu, raison et cause, principe des séries indépendantes, application au vivant, Monod, et à l'histoire, la théorie quantique et la non-séparation des événements, la synchronicité selon Jung.
Dialogue

Leçon 128. Recherches sur la synchronicité  (2)
Que peut nous apprendre la synchronicité des événements sur la nature de l'esprit?
A. La corrélation infinie et l'événement
B. La théorie de la synchronicité
C. Potentialités de l'unité et conscience
La théorie de la synchronicité selon C.G. Jung, introduction à travers la corrélation infinie des événements en théorie quantique, prédécesseurs de Jung, le cas du scarabée, l'inconscient collectif, la cohérence de l'univers et la signification,critique et réponses.
Dialogue

Leçon 131. Recherches sur l'intelligence formelle dans la Nature          
Est-il possible de mettre en évidence une matrice formelle oeuvrant dans la Nature ?
A. Le concept de champ et son extension
B. Le vivant et les champs morphiques
C. Causalité formelle, champ de conscience et mémoire
Leçon qui est une introduction aux travaux de Rupert Sheldrake, la naissance du concept de champ en physique, la causalité formative, la résonance morphique et la nature des champs du vivant, la mémoire immanente à l'univers, perception et mémoire chez l'homme et champs morphiques, conséquences.
Dialogue

Leçon 143. Recherches sur la vie dans l'univers            
Est-il rationnel d'admettre une vie ailleurs que sur la planète Terre?
A. Le paradoxe de Fermi
B. La représentation d'une civilisation avancée
C. Changer notre paradigme de l'univers
Exoplanète et possibilité de naissance de la vie, calcul de probabilité et hypothèses,l'équation de Drake et le programme SETI, critique des hypothèses, problème des limites actuelles de la technologie, histoire de la pluralité des mondes, position idéologique, évolution de la conscience et civilisation.
Dialogue

Leçon 161. Causalité et non-causalité   (3)     
Quel sens devons-nous reconnaître à la causalité?
A. Causalité et conscience
B. Critique de la causalité classique
C. Manifestation a-causale
Définition et mise en relation avec le statut de la vigilance, le besoin de la causalité et l'expérience, le problème de Hume, la causalité, principe cognitif, la théorie quantique et l'incertitude intrinsèque, probabilité d'existence, intenable déterminisme, les systèmes complexes, la non-causalité.
Dialogue

Leçon 230. Temps, synchronicité et liberté  (4)             
 Dans quelle mesure la synchronicité permet-elle e comprendre notre liberté?
A. Un ou des futurs multiples
B. Une fissure dans le temps
C. La dimension verticale de l'intemporel
Retour sur le déterminisme des moderne, l'illusion rétrospective, Philippe Guillemant La Route du Temps, la réversibilité en physique, intention et observation, la liberté, la décohérence et la réalité, mise en cause de la métaphore du fleuve, l'espace-temps-causalité, et la logique non-causale. Valeur de la synchronicité.
Dialogue

Leçon 241.   Les trois yeux de la connaissance 
En quel sens peut-on parler d'une connaissance fondée sur le corps, l'esprit ou l'âme?
A. L’œil de chair, l’œil de raison, l’œil de la contemplation
B. L’erreur catégorielle
C. Théories et connaissance
Présentation du livre de Ken Wilber Les trois yeux de la connaissance, oeil de chair, oeil de raison oeil de la contemplation, l'erreur catégorielle et la confusion possible, empirisme et rationalisme, Galilée, Descartes, le scientisme et ses conséquences, 5 modes de connaissance, la gnose. Les résultats de Kant. La pensée paradoxale. Limites mentales.
Dialogue

Leçon 244.   Essai de pensée intégrale 
De quel point de vue une pensée intégrale est-elle justifiée ?
A. Les schèmes de connexion
B. Les quatre quadrants
C. Conséquences théoriques
Suite de l'introduction à Ken Wilber, Une brève histoire de tout, le holisme : holon, hiérarchie, saut évolutifs, la perspective évolutive, les quatre quadrants comme outil théorique, subjectivité, objectivité, individualité et structure, une vision intégrale, resituer les théoriciens dans les quadrants, l'interprétation et l'intersubjectivité.
Dialogue

Leçon 245.   Quatre points de vue théoriques  *
Qu’est-ce qui fait la spécificité théorique de la démarche objective, de la démarche subjective, interobjective et intersubjective ?
A. Le regard de l’objectivité (SD) – extérieur individuel
B. Le regard de l’interobjectivité (ID) –extérieur collectif
C.
Le regard de l’intersubjectivité (IG) –intérieur collectif
D. Le regard de la subjectivité (SG) – intérieur individuel
Suite de la leçon précédente, commentaires sur les quatre quadrants de Ken Wilber, Une théorie de tout, la nature monologique de l'objectivité,  l'interobjectivité et la théorie des systèmes, cybernétique et pensée systémique, culture et intersubjectivité, l'adéquation culturelle, le regard de l'intériorité et la profondeur psychologique. Le problème de l'interprétation et le sentier de gauche.
Dialogue

* Cette leçon est la suite logique de la précédente. Il vaut mieux les prendre ensemble. Le groupe  241, 242, 244, 245 est consacrée à Ken Wilber.

(1), (2),  (3), (4)  parce qu'il s'agit d'une enquête sur la synchronicité et que ces leçons peuvent être lues ensemble.

Rappel: le classement d'une leçon dans l'une ou l'autre des catégories est assez artificiel. Évitez de compartimenter le cours. Servez-vous de l'index. La version Microsoft Reader des leçons est recommandée pour la lecture à l'écran, elle est disponible en téléchargement dans un dossier envoyé en pièces jointes. Elle est aussi présente dans la clé USB qui offre la totalité des travaux du site. Les dossiers comportent tous les documents de base ayant servi à la rédaction de la leçon et beaucoup d'autres en supplément.

      Nouveau : Vous pouvez aussi désormais obtenir une compilation de toutes les leçons sur un thème sous la forme d'un livre électronique (e-book). Version définitive des leçons, sans toute la documentation annexe.

Notions reliées à théorie et expérience :
conscience, vérité, sciences humaines, interprétation.

Documents sur le site :

Nouveau : 34 fiches bac

fiche sur la connaissance du vivant.
Liste complète des leçons.
Index thématique.
Introduction sur théorie et expérience


Dossiers :
 L'encyclopédie

Textes
Einstein la formulation d'une théorie physique
Einstein
fondements de la théorie scientifique etc. Voir les documents et les textes.

Corrigés :

Qu’est-ce que faire une expérience ?
L’expérience peut-elle se définir comme une soumission aux faits ?
En quel sens la connaissance scientifique peut-elle être un désenchantement du monde ?
Peut-on dire de la connaissance scientifique qu’elle est la connaissance commune devenue plus rigoureuse ?
Le hasard est-il une explication ?
La science ne fournit-elle que des certitudes ? etc. Voir la liste.

Bibliographie de recherche sur théorie et expérience :

R. Descartes Discours de la méthode, G.F.
C. Bernard Introduction à la médecine expérimentale, G. F.
A. Koyré Du Monde clos à l'Univers infini, Gallimard, tel.1962.
K. Popper Logique de la Découverte scientifique, Payot.
T. Khün La Structure des Révolutions scientifiques, Champ-Flammarion.
P. Feyerabend Contre la Méthode, Seuil.
Adieu la Raison, Seuil.
La Science en tant qu'art Albin Michel, 2003.
Sokal Alan D., 2005, Pseudo-science et post-modernisme, Paris, Odile Jacob.
Impostures intellectuelles, Paris, Livre de Poche.
M. Couquiau L'horizon poétique de la connaissance, L'Harmattan.
A. Jacquard, J. Lacarrièrre Sciences et croyances, Albin Michel.
collectif Science et conscience, Athea.
Ken Wilber Une brève histoire de tout, Almora.
Les trois yeux de la connaissance, Almora.

Physique :

Prigogine, Ilya; Stengers, Isabelle La nouvelle alliance. Métamorphose de la science. Paris, Gallimard, 1979.
B. D'Espagnat A la Recherche du Réel, Gauthier-Villars.
Un atome de sagesse, Seuil, 1982.59+
F. Capra Le Tao de la Physique, Tchou.
Les connexions invisibles, Ed. Du Rocher.
Le Temps du Changement, Editions du Rocher.
Pharabod Le Cantique des quantiques, La Découverte.
R. Ruyer La Gnose de Princeton, Poche pluriel, 1974.
E.T. Whittaker Le Commencement et la fin du monde, Albin-Michel, Paris, 1953.
C.F. von Weizacker Le Monde vu par la Physique, Flammarion, 1956.
R.P. Feynamann La Nature des Lois physiques, R. Laffont, Paris, 1970.
Ilya Prigogine La fin des Certitudes, Odile Jacob.
Tom Atham, Emmanuel Ransford Les racines physiques de l'esprit, le mystère des quanta et la conscience, Quintessence.
Philippe forest Le chat de Schrödinger.
Laurent Dapoigny Ces liens qui nous unissent, regard sur la science, source d'une nouvelle sagesse, Alphée.

Astronomie:

Fred Hoyle La Nature de l'univers,  P.U.F. Paris, 1952.
Aux Frontières de l'Astronomie, Corréa, 1956.
Hommes et galaxies, Dunod, Paris, 1969.
V.A. Firsoff Vie, intelligence et galaxies, Dunod, Paris, 1870.
E. Parnov Au carrefour des infinis, Mir, Moscou1972.
Jacques Merleau-Ponty Cosmologie du XXième siècle, Gallimard, 1965.
avec Bruno Morando Les trois Étapes de la Cosmologie, Laffont, Paris, 1971.
Trinh Xuan Thuan, dans Le Chaos et l'harmonie, France L.
Hubert Reeves L'heure de s'enivrer, Seuil.
David Bohm La théorie de la relativité restreinte, Alphée, 2010.

La pensée complexe :

J. de Rosnay Le Macroscope, Point Seuil.1975.
Morin, Edgar  La Méthode. 1. La nature de la nature. Paris, Seuil, 1977.
La méthode. 2. La vie de la vie. Paris, Seuil, 1980.
La méthode. 3. La connaissance de la connaissance. Paris, Seuil, 1986.
Science avec conscience, Seuil.
Introduction à la pensée complexe
, Paris, ESF Éditeur, 1990.
Réda Bankirane La complexité, vertiges et promesses, 2003.
Simon, H.A. La science des systèmes, science de l'artificiel, Paris : EPI, 1974 
Weiner, N. Cybernétique et société, Union générale d'éditions, 1962
Le Moigne, J-L. La modélisation des systèmes complexes, Dunod, 1999.
Collectif Unité du monde, unité de l'être, Dervy, sous la direction de M Cazenave.

Sur la synchronicité:

Carl Gustav Jung, synchronicite et paracelsica (1929-55).
Ma vie
, Gallimard, 1966.
Synchronicity, Princeton University Press, 1973.
Olivier Costa de Beauregard, Le Second principe de la science du temps, Paris, Le Seuil, 1963
Marie-Louise Franz C.G. Jung, Buchet-Chastel.
 David F. PEAT, Synchronicité : le pont entre l’esprit et la matière, Éditions du Rocher, 1998.
Hubert Reeves, Michel Cazenace, P. Solié Karl H. Pribam, Hanseuli Hetter, Marie-Louise von Franz, La synchronicité : L'âme et la science.
Deepak Chopra Le livre des coïncidences.
Teodorani Massimo Synchronicité - Le rapport entre physique et psyché de Pauli et Jung à Chopra.
Jean-François Vezina Les Hasards Nécessaires.
Philippe Guillemant La route du Temps. Editions le temps présent.
Michel Granger - Jean Moisset La Synchronicité, Ed. Archè Milano ISBN 88-7252-206-4 1999


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Notions| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com