Philosophie-Spiritualite.Com
qualités d'un commentaire
 
Accès rapide des leçons
Index thématique

Actualités
Lecons
Notions
Exercices
Documents
Etude
   

retour à la page d'accueil

L'explication de texte

Défauts à éviter

1 L’introduction résume le texte et ne soulève aucun problème précis qui serait son enjeu. Trop de considérations vagues qui excèdent le débat du texte.

2 Pas de plan précis du texte, ou un plan très artificiel et vague.

3 Le candidat ne fait qu’un vague résumé ou une paraphrase allusive qui laissent les difficultés du texte non résolues.

4 Le texte n’est pas suivi de près, le candidat récite des connaissances sans rapport avec son contenu. La méthode n'est pas assimilée.

5 Pas d’essai de définition des termes techniques, pas de distinctions conceptuelles précises. Les idées ne sont ni reprises ni clarifiées.

6 Le candidat aborde le texte avec un recul très indifférent vis à vis de l’auteur et l’explication se place à l’extérieur du problème posé

7 Le candidat mélange avec confusion explication de texte et commentaire, le parti pris critique adopté trop vite lui fait manquer la valeur du texte.

8 Le texte n’a visiblement pas été compris: de graves contresens, à la fois sur le fond du texte et sur la pensée de l’auteur.

9 Trop de longues tirades recopiées qui ont une allure de remplissage de papier, pas d’explication de détail.

10 Pas d’organisation précise du devoir, ni de liaison précise des idées, mais une accumulation d’opinions autour du thème.

11 L’argumentation reste très allusive: trop de pseudo-évidences dont on attendait la justification. Le candidat fait comme si le texte allait de soi, et se dispense de l’expliquer.

12 La copie manque d’exemples précis qui pourraient éclaire le problème posé; ou bien, il y a trop d’exemples et ceux du texte ne sont pas analysés.

13 Le candidat passe sous silence des pans entier du texte, néglige l’essentiel et consacre de longs développement à des idées secondaires.

14 Le commentaire sort des limites du problème du texte, ne prolonge pas l’explication, ou ne développe e aucune discussion

15 La conclusion n’apporte rien de neuf au devoir, II n’est pas fait mention de l’intérêt philosophique du texte. Le candidat ne tire aucune leçon du texte pour la réflexion philosophique.

Qualités d’un bon commentaire

i L’introduction pose le problème qui est au centre du texte pour lui-même. Le candidat reste dans les limites posées par son enjeu.

2 Un plan précis est donné qui repère à la fois la forme et le contenu du texte.

3 Le candidat propose bien une explication détaillée qui s’attache principalement aux articulations importantes du texte.

4 Le texte est analysé de près, le candidat se sert judicieusement de ses connaissances. la méthode est bien comprise et correctement appliquée.

5 Un essai de définition des termes techniques, de distinction des concepts est tenté. Le candidat essaye de clarifier les idées du texte.

6 Le candidat a essayé de se mettre à la place de l’auteur pour raisonner avec le texte, l’analyse reste au cœur du problème du texte.

7 Le candidat a su pendant l’explication suivre de près la pensée de l’auteur, la critique argumenté étant réservée pour le commentaire qui suit.

8 Le texte est compris et expliqué. pas d’erreur sur le contenu, ni sur la pensée de l’auteur.

9 Une explication détaillée, suivie de citations brèves, permettent d’insister sur certaines formules du texte.

10 Devoir logique dans son mouvement et construit en respectant pas à pas la structure du texte.

11 Argumentation claire et précise, le candidat a le souci de justifier, de développer les idées, de rendre compte des difficultés du texte. Il manifeste un sens aigu de perception de sa complexité.

12 Le candidat propose quelque exemples éclairants et prend soin de théoriser ceux que le texte propose déjà: bon équilibre entre théorisation et illustration.

13 Aucun passage n’a été négligé, le candidat a su insister sur davantage l’essentiel, sur les termes les plus importants du texte et moins sur les idées secondaires.

14 Le commentaire reste dans le cadre de la problématique du sujet, exploite ses conséquences, ou propose un point de vue critique.

15 La conclusion résume bien la valeur du texte. L’intérêt philosophique a été perçu, le candidat a vu quelle leçon on pouvait en tirer, en quoi le texte était important dans la compréhension du thème abordé.