Textes philosophiques

Ramesh S. Balsekar      le regard intérieur


Ce qui regarde vers l’extérieur, c’est l’esprit pensant. Avec la compréhension, l’esprit agissant devient de plus ne plus actif, tandis que l’esprit pensant devient de moins en moins actif. C’est cela, le regard intérieur. Le regard intérieur se produit. Et tout cela naît simplement de la compréhension, qui vient en lisant des livres, ou en réfléchissant, ou en faisant des retraites ou en allant écouter quelqu’un. Tout cela fait partie du processus qui fait naître, puis approfondit le regard intérieur.

                Le regard intérieur est l’absence de l’esprit pensant. C’est l’esprit pensant qui regarde dehors, va fouiller dans le passé ou se projette dans l’avenir. Quand l’esprit pesant devient de mois en moins actif, le regard intérieur est automatique. Il n’existe aucun « vous » qui puisse regarder dedans. Au fur et à mesure que l’esprit pensant, qui regarde dehors, se fait de moins en moins actif, le regard intérieur se produit spontanément. En fait, c’est la même chose ; ce sont les deux faces d’une même pièce.

 

L’Appel de l’Etre, p. 273-274.

Indications de lecture:

 

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations  philosophie.spiritualite@gmail.com