Textes philosophiques

Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut     Don juan et le dragueur


    "Aujourd'hui Don Juan n'est plus un scandale: il fait partie du vocabulaire. La légende du libertin unique et solitaire est devenue le nom commun dont s'affuble l'arrogance des dragueurs. Plus censurante qu'une excommunication, cette consécration linguistique ne retient de Don Juan que le séducteur: elle oublie la pure passion du nombre qui nous interpelle à travers lui. Le Don Juan contemporain c'est l'homme à succès, le play-boy qui, parce qu'il plaît aux femmes, se vante de faire le difficile. Le personnage du mythe au contraire, ne plaît à toutes les femmes que parce que toutes les femmes lui plaisent. Le nombre de ses conquêtes récompense l'indifférence passionnée qui marque son désir. Sa puissance de séduction n'est pas une vertu magique, un fluide insaisissable... S'il ne connaît pas de rebuffades, c'est d'abord que sa propre convoitise ne prononce aucun ostracisme. rien d'exclusif dans la multiplicité de ses ardeurs, et plus qu'il incarne le refus même de la discrimination, le hasard choisira pour lui l'objet momentanée sur lequel se cristallisera son amour... A l'inverse, les dragueurs choisissent ; aussi n'ont-ils de pléthorique que le catalogue de leurs refus. Il est sans doute impératif d'avoir beaucoup de femmes, mais le registre des conquêtes est avant tout un palmarès: ce sont les belles créatures qui font le bon dragueur. Celui-ci aura donc d'autant plus de valeur à ses propres yeux qu'il saura réserver son désir aux objets qui le méritent et le soustraire aux "boudins" qui le dévalueraient"... Le dragueur, dans l'exercice de  sa convoitise, est le contraire d'un instinctif: ce spécialiste méticuleux du désirable dévisage la passante, contemple sa silhouette, observe sa démarche, dissèque son corps en objets reçus en en morceaux recalés, il suppute la sensualité dont elle pourrait faire preuve, il pèse le pour (grande, belle poitrine) et le contre (petite bouche, trop maquillée) - bref, son oeil se met à lire l'autre comme une copie d'examen".

Le Nouveau Désordre amoureux, Point, p.323-324, 325.

Indications de lecture:

Cf. Leçon Violence et sexualité.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations  philosophie.spiritualite@gmail.com