Textes philosophiques

Démocrite  Sur l'éducation


    "33. La nature et l'éducation sont proches l'une de l'autre. Car l'éducation transforme l'homme, mais par cette transformation, elle lui crée une seconde nature...

    59.   On ne peut atteindre ni l'art ni la sagesse si l'on ne s'est pas adonné à leur étude.

    64. Bien des gens farcis de connaissances n'ont aucune raison.

    65. Beaucoup de réflexion et non beaucoup de connaissances, voilà à quoi il faut tendre.

    76. Ce qui instruit les sots, ce n'est pas la parole, mais le malheur.

    178. Le pire qu'on puisse apprendre aux enfants, c'est la frivolité, elle provoque les plaisirs qui développent la perversité.

    179. Si les enfants se laissent entraîner vers tout autre chose que le travail, ils n'apprendront ni la lecture, ni la musique, ni le sport, ni le sentiment de l'honneur, qui est la principale condition de la valeur. C'est par ces moyens que naît d'ordinaire et principalement le sentiment de l'honneur.

    180. L'éducation est pour les gens heureux une parure, pour les malheureux un refuge

    183. On peut constater de la sagesse chez les jeunes gens et chez les vieillard de la déraison; car ce n'est pas l'âge qui nous rend sages, mais une éducation appropriés et la nature"

Les penseurs grecs avant Socrate, G.F. p. 171 sq.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com