Textes philosophiques

Epictète   l'apparence et l'action


    "Quiconque a une claire conscience de ce fait que, pour l'homme, la mesure de toute action c'est l'apparence

-du reste, cette apparence est juste ou erronée, il en subit lui-même la peine, car il est impossible qu'un homme se trompe et qu'un autre en éprouve le dommage-

qui donc a conscience de cela ne se mettra en colère contre personne, ne s'irritera contre personne, 'injuriera personne, ne blâmera personne, ne haïra, n'offensera personne.

    -De sorte que des actions énorme et terrifiantes on également cette origine, l'apparence?

    -Celle-là et pas d'autre. L'Illiade n'est rien de plus que représentation usage de représentation. Une apparence a poussé Alexandros à enlever la femme de Ménélas, une apparence a poussé Hélène à le suivre. si l'apparence avait produit en Ménélas l'impression que c'est un gain d'être privé d'une telle femme, que serait-il arrivé? C'est était fait de l'Illiade, et non seulement de l'Illiade, mais aussi de l'Odyssée".

Entretiens, I, 28, p. 101.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com