Textes philosophiques

Hegel                      la barbarie du Moyen Age


    "La vérité universelle est connue et pourtant on y trouve la conception la plus inculte et la plus brute des choses mondaines et spirituelles: des accès de rage cruelles à côté de la sainteté chrétienne, qui renonce à tout ce qu'il y a de mondain et se dédie entièrement aux choses sacrées. Ce moyen-âge est ainsi plein de contradictions et d'impostures, et c'est une des insipidités de notre époque que de vouloir faire de l'excellence de celui-ci un mot d'ordre. La barbarie innocente, les mœurs incultes, l'imagination enfantine ne sont pas révoltantes, mais à regretter seulement; mais de voir la pureté suprême de l'âme transformée par le mensonge et l’égoïsme en instrument, de voir ce qu'il y a de plus contraire à la raison, ce qu'il y a de plus brutal et de plus obscène établi et corroboré par la religion - c'est le spectacle le plus répugnant et le plus révoltant qui n'ait jamais été vu et que la philosophie seule peut comprendre et par conséquent peut justifier."

   Leçons sur la philosophie de l'histoire, t. 12, p. 460.

Indications de lecture :

    


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com