Textes philosophiques

Heidegger         la puissance cachée au sein de la technique


   "La puissance cachée au sein de la technique contemporaine détermine le rapport de l'homme à ce qui est. Elle règne sur la terre entière. L'homme commence déjà à s'éloigner de la terre pour pénétrer dans l'espace cosmique. Mais c'est seulement depuis tout juste une vingtaine d'années que la recherche atomique a mis en évidence des sources d'énergie si énormes que, dans un avenir relativement proche, elles couvriront les besoins mondiaux en énergie de toute sorte. Bientôt ce ne seront plus seulement, comme c'est le cas pour le charbon, le pétrole ou le bois des forêts, certains pays ou certaines parties du monde qui pourront se procurer à la source la nouvelle énergie. Dans un avenir assez proche, des centrales atomiques pourront être construites dans toutes les régions de la terre.

     La question fondamentale de la science et de la technique contemporaines n'est donc plus de savoir d'où nous pourrions encore tirer les quantités requises de combustible et de carburant. La question décisive est aujourd'hui celle-ci : De quelle manière pourrions-nous maîtriser et diriger ces énergies atomiques, dont l'ordre de grandeur dépasse toute imagination, et de cette façon garantir à l'humanité qu'elles ne vont pas tout d'un coup - même en dehors de tout acte de guerre - nous glisser entre les doigts, trouver une issue et tout détruire ?

     Si l'on réussit à maîtriser l'énergie atomique, et on y réussira, un nouveau développement du monde technique commencera alors. Les techniques du film et de la télévision, celles des transports, en particulier par air, celles de l'information, de l'alimentation, de l'art médical, toutes ces techniques telles que nous les connaissons aujourd'hui ne représentent sans doute que de premiers tâtonnements. Personne ne peut prévoir les bouleversements à venir. Mais les progrès de la technique vont être toujours plus rapides, sans qu'on puisse les arrêter nulle part. Dans tous les domaines de l'existence, l'homme va se trouver de plus en plus étroitement cerné par les forces des appareils techniques et des automates. Il y a longtemps que les puissances qui, en tout lieu et à toute heure, sous quelque forme d'outillage ou d'installation technique que ce soit, accaparent et pressent l'homme, le limitent ou l'entraînent, il y a longtemps, dis-je, que ces puissances ont débordé la volonté et le contrôle de l'homme, parce qu'elles ne procèdent pas de lui."

Questions III, Sérénité, p. 172-173.

Indications de lecture:

     cf.  Technique et volonté de puissance.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com