Textes philosophiques

Thomas Hobbes   causes de querelles et désir de reconnaissance


    "Les hommes ne retirent pas d'agrément (mais au contraire un grand déplaisir de la vie en compagnie, là où il n'existe pas de pouvoir capable de les tenir en respect. Car chacun attend que son compagnon l'estime aussi haut qu'il s'apprécie lui-même, et à chaque signe de dédain, ou de mésestime il s'efforce naturellement, dans toute la mesure où il l'ose... d'arracher la reconnaissance d'une valeur plus haute: à ceux qui le dédaignent, en leur nuisant; aux autres, par de tels exemples.

    De la sorte, nous pouvons trouver dans la nature humaine trois causes principales de querelles: premièrement la rivalité, deuxièmement la méfiance, troisièmement la fierté.

    La première de ces choses fait prendre l'offensive aux hommes en vue de la leur profit. La seconde, en vue de leur sécurité. La troisième, en vue de leur réputation. Dans le premier cas, ils usent de violence pour se rendre maître de la personne d'autres hommes, de leurs femmes,de leurs enfants, de leurs biens. Dans le second cas, pour défendre ces choses. dans le troisième cas, pour des bagatelles, par exemple pour un mot, sourire, une opinion qui diffère de la leur, ou quelque autre signe de mésestime, que celle-ci porte directement sur eux-mêmes ou qu'elle rejaillisse sur eux. ».

Le Léviathan,    p. 123-124. édition Sirey.

Indications de lecture:

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com