Textes philosophiques

Husserl     le monde abstrait de la science et l'origine du dualisme


    "Galilée, dans le regard qu'il dirige sur le monde à partir de la géométrie et à partir de ce qui apparaît comme sensible et est mathématisable, fait abstraction des sujets en tant que personnes, porteuses d'une vie personnelle, abstraction de tout ce qui appartient à l'esprit en quelque sens que ce soit, abstraction de toutes les propriétés culturelles qui échoient aux choses dans la praxis humaine. de cette abstraction résultent les choses purement corporelles, mais prises cependant comme des réalités concrètes et thématisées dans leur totalité comme formant un monde. On peut bien dire que c'est seulement avec Galilée que l'idée d'une nature en tant que monde-des-corps réellement séparé et fermé sur soi vient au jour. Ce fait - concurremment avec la mathématisation devenue trop vite une évidence - produit comme conséquence une causalité naturelle close sur elle-même, dans laquelle tout événement reçoit une détermination univoque et a priori. il est manifeste que par-là même se trouve également préparé le dualisme, qui bientôt apparaîtra chez Descartes."

La Crise des Sciences européenne et la Phénoménologie transcendantale, Gallimard, p. 69-70.

Indications de lecture :

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com