Textes philosophiques

Pascal    la tromperie des désirs


    "La nature nous rendant toujours malheureux en tous états, nos désirs nous figurent un état heureux, parce qu'il joignent à l'état où nous sommes les plaisirs de l'état où nous ne sommes pas; et, quand sous arriverions à ces plaisirs, nous ne serions pas heureux pour cela, parce que nous aurions d'autres désirs conformes à ce nouvel état"

Pensées, 109.

Indications de lecture:

Cf. Le temps psychologique et son opération. Voir autre texte.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com