Textes philosophiques

Pascal    Empire du temps psychologique


    "122. Le temps guérit les douleurs et les querelles, parce qu'on change, on n'est plus la même personne. ni l'offensant, ni l'offensé, ne sont plus eux-mêmes. C'est comme un peuple qu'on a irrité, et qu'on reverrait après deux générations. ce sont encore les Français, mais non les mêmes.

    123. Il n'aime plus cette personne qu'il aimait il y a dix ans. Je crois bien: elle n'est plus la même, ni lui non plus. il était jeune et elle aussi; elle est tout autre. il l'aimerait peut être encore, telle qu'elle était alors"...

    129. Notre nature est dans le mouvement; le repos entier est la mort"...

    131. Ennui. Rien n'est si insupportable à l'homme que d'être dans un plein repos, sans passions, sans affaire, sans divertissement, sans application. il sent alors son néant, son abandon, son impuissance, son vide. Incontinent, il sortir du fond de son âme l'ennui, la noirceur, la tristesse, le chagrin, le dépit, le désespoir".

Pensées 122, 123, 129, 131,  Rive Gauche, p. 54-55.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com