Textes philosophiques

Swami Prajnanpad   connais-toi toi-même


    Depuis des temps très lointains, on enjoint aux hommes de rechercher qui ils sont. Socrate dit: «Connais-toi toi-même». Nous nous identifions faussement au corps. Nous sommes nous-mêmes et non le corps physique émotionnel ou mental. Si seulement nous avions la patience d'examiner ces fausses identifications et d'atteindre le but suprême, nous nous verrions nous-mêmes comme une Conscience pure, calme et sereine. Ce que nous sommes réellement c'est l'incarnation d'Ananda (la béatitude). Mais cette recherche doit être soutenue et constante. Si nous sentons que nous sommes le corps physique nous devons l'accepter et agir en partant de là. L'expérience peut nous montrer que nous ne sommes pas le corps, puisqu'il est inerte et sans vie. Alors nous allons nous identifier aux corps subtils. Continuez le processus jusqu'à ce que vous soyez convaincus, que vous n'êtes pas les corps subtils non plus. En fin de compte, vous devez arriver à ce que vous êtes réellement.

     Ceci peut apparaître comme un processus long et fastidieux. Mais l'identification a duré pendant un temps incroyablement long, la défaire prendra nécessairement du temps. Les corps sont inertes, alors que nous sommes Esprit. Se débarrasser de tout ce qui est matière grossière ou subtile, c'est l'essence de la quête. Finalement quand toute matière grossière ou subtile a été rejetée, alors le Soi brille avec l'éclat de mille soleils. Ce Soi a toujours été là.

     Quand le Soi est réalisé, c'est le bonheur absolu. Car le bonheur réside dans le Soi et non dans les objets. Le mental qui est l'énergie du désir (Sankalpa), devient inerte parce que la discrimination (Buddhi) en a fait son instrument, et l'utilise comme une pierre qu'on jette. La discrimination devient inerte également parce qu'elle fonctionne en obéissant aux lois de Ahamkara (l'ego), comme l'eau qui s'écoule d'un niveau plus haut vers un niveau plus bas». Yoga Vashishta.

 Entretiens avec S. Prajnanpad publiés par R. Srinivasan, L’originel, p. 62-63.

Indications de lecture:

 


Accueil| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com