Textes philosophiques

Hannah Arendt  les distinctions ont un sens


      "Personne, pour autant que je sache en tout cas, n'a encore affirmé ouvertement que les distinction n'ont pas de sens. Il existe pourtant un accord tacite dans la plupart des discussions entres spécialistes en sciences sociales et politiques qui autorise chacun à passer outre aux distinctions et à procéder en présupposant que n'importe quoi peut en fin de compte prendre le nom de n'importe quoi d'autre, et que les distinctions ne sont significatives que dans la mesure où chacun a le droit de  "définir les termes". Mais ce droit bizarre, que l'on en est venu à s'accorder sitôt que l'on s'occupe de choses d'importances - comme s'il était vraiment identique au droit d'avoir son opinion - - n'indique-t-il pas déjà que des termes comme "tyrannie", "autorité", "totalitarisme" ont tout simplement perdu leur signification commune, ou que nous avons cessé de vivre dans un monde commun où les mots que nous avons en commun possède un sens indiscutable, de sorte que, pour ne pas nous trouver condamnés à vivre verbalement dans un monde complètement dépourvu de sens, nous nous accordons les uns aux autres le droit de nous retirer dans nos propres mondes de sens et exigeons seulement que chacun d'entre nous demeure cohérent à l'intérieur de sa terminologie privée? Si, dans ces circonstances,  nous nous assurons que nous nous comprenons encore les uns les autres, nous ne voulons pas dire par là, que nous comprenions ensemble un monde commun à nous tous, mais que nous comprenons la cohérence des arguments et du raisonnement, du processus de l'argumentation sous son aspect purement formel".

     La Crise de la Culture, folio, p. 126-127.

Indications de lecture :

cf. Leçon

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com