Textes philosophiques

Aurobindo     Psychanalyse et spiritualité


     "La psychanalyse de Freud est la dernière chose que l'on devrait associer au yoga... Le subconscient vital inférieur, qui est tout ce que psychanalyse de Freud semble connaître (et elle ne connaît de cela que que les coins mal éclairés), n'est rien de plus qu'une portion bornée et très inférieure de l'ensemble subliminal".

    "Je trouve difficile de prendre ces psychanalystes au sérieux quand ils essaient de sonder l'expérience spirituelle à la lueur vacillante de leurs lampes de poche".

Métaphysique et Psychologie, p. 55. Albin-Michel.

   "La psychologie moderne est une science dans l'enfance, à la fois imprudente, maladroite et grossière. Et comme toutes les sciences dans l'enfance elle tombe dans l'universelle habitude du mental humain, qui consiste à prendre une vérité partielle ou locale et à généraliser indûment en voulant expliquer toute l'étendue de la Nature par ses termes étroits... La psychanalyse (notamment celle de Freud) aborde une certaine partie de la nature, la plus obscure, la plus périlleuse, la plus malsaine, telles les couches subconsciente du vital inférieur; elle isole quelques uns de ses phénomènes les plus morbides et attribue à cet élément une importance hors de proportion avec son rôle véritable dans la nature... Soulever prématurément ou sans la connaissance du procédé cette partie subconscience, pour en avoir l'expérience, c'est risquer d'inonder aussi de ce magma obscur et fangeux, les parties conscientes de notre être et d'empoisonner ainsi toute la nature vitale et même la nature mentale. Toujours par conséquent, il faudrait commencer par une expérience positive, non par une expérience négative, et faire descendre d'abord, autant qu'on le peut, la nature divine, le calme, la lumière, l'équanimité, la pureté, la fore divine dans les parties conscientes de note être qui doivent être changées; c'est seulement quand on y est parvenu suffisamment et que l'on a établi une base positive solide que l'on peut alors, sans danger, soulever les éléments adverses cachés dans le subconscient afin des les détruire ou de les éliminer par la force du calme divin, de la lumière, de l'intensité et de la connaissance divine".

Cité par Satprem, Shri Aurobindo et l'Aventure de la Conscience, p. 273-274.

(Je trouve difficile) "de prendre ces psychanalystes au sérieux, encore que je le devrais peut-être, car la demi-connaissance est chose puissante et souvent elle est un grand obstacle à l'émergence de la vraie Vérité... Ils regardent de bas en haut et veulent expliquer les lumières supérieures par els obscurités inférieures, mais le fondement des choses est en haut, non en bas. C'est el Supraconscient, non le subconscient qui est le vrai fondement. Ce n'est pas en analysant les secrets de la boue où il pousse, qu'on explique le lotus; le secret du lotus est dans l'archétype divin du lotus, qui fleurit à jamais en haut, dans la lumière".

id. p. 275.

Indications de lecture:

La lecture du chapitre entier de Satprem est très recommandée. La remarque selon laquelle Freud n'a en fait découvert qu'une frange du subconscient revient souvent dans la spiritualité contemporaine.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com