Textes philosophiques

Ralph Waldo Emerson    La cohérence avec soi et l'opinion d'autrui


    "Il y a autre chose qui nous fait nous détourner avec terreur de la confiance que nous avons en nous-même: c'est notre attitude de cohérence; un respect pour nos paroles ou nos actes passés, car le regard des autres n'a comme repères que nos actes passés pour juger de notre propre orbite et nous répugnons à les recevoir.

     Mais pourquoi faudrait-il que vous gardiez la tête sur les épaules? Pourquoi traîner ce cadavre de la mémoire de peut de contredire ce que vous avez affirmé dans tel ou tel lieu public? Supposez que vous oyez amené à vous contredire? Et alors? Il semble que ce soit une règle de la sagesse ne ne jamais compter sur la seule mémoire, encore moins lorsqu'il s'agit d'acte mémoire pure, mais de soumettre le passé au jugent du présent aux mille regards, et de vivre à chaque fois un jour nouveau...

     Cet esprit de cohérence stupide est le farfadet des esprits pusillanimes, vénéré par les hommes d'État et les théologiens de piètre envergure. Une grande âme n'a rien à faire de cet esprit de cohérence. Autant se préoccupe de son ombre sur le mur. Exprimez ce que vous ressentez aujourd'hui en paroles fortes et ce que demain pensera, exprimez le également en paroles fortes, même si ce la contredit ce que vous dit aujourd'hui".

     La confiance en soi p.93.

Indications de lecture :

Il y a chez Stephen Jourdain dans les Cahiers d'Eveil des remarques presque identiques.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com