Textes philosophiques

Michel Henry   Autonomie absolue


   « C’est précisément parce que la vie est en son essence autonomie qu’elle “dépend des circonstances”, c’est-à-dire peut être affectée. Car une pierre n’est affectée par rien et pas davantage un corps quelconque, quel que soit le degré de complication de son organisation interne, celle-ci fût-elle biologique et fût-il doué par elle, comme “corps vivant”, d’un système nerveux. Seul ce qui se creuse en soi-même comme un soi, l’entité absolue qui est le sentiment de soi, l’essence de l’affectivité, est, peut être affectée. Toute dépendance suppose une indépendance absolue, l’autonomie originelle de l’être comme être-Soi, et de la vie ».

L’essence de la manifestation, pp. 612-613

Indications de lecture:

    


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com