Textes philosophiques

Michel Henry   le travail est subjectif


   « Mais, lorsqu’il vend son travail, l’ouvrier ne se sépare pas de lui, il ne reste pas dehors devant l’usine, laissant son travail entrer seul dans l’atelier et attendant qu’il revienne à la fin de la journée. C’est donc là ce qui différencie le travail d’une marchandise ordinaire, le fait que le vendeur ne se sépare pas de ce qu’il a vendu, le fait que le travail est subjectif ».

Marx II. Une philosophie de l’économie, p. 130.

Indications de lecture:

    


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com