Textes philosophiques

Michel Henry   les déterminations sociales


   «C’est dans la subjectivité vivante de l’individu qu’elles se déploient, c’est d’elles qu’elles tiennent leur densité ontologique. Ne sont-elles pas, dès lors, plus réelles que jamais ? Il est donc exact d’affirmer que les déterminations sociales “déterminent” l’individu au fond de son être – de façon beaucoup plus essentielle que toute propriété objective, que la taille ou la couleur de la peau. Et cette détermination consiste en ceci qu’elles sont vécues, senties, éprouvées par l’individu comme cela qu’il est. Ainsi du travail, de la fonction sociale, de l’ensemble des conditions de vie ».

Du communisme au capitalisme. pp. 104-105.

« C’est précisément parce que les déterminations sociales sont subjectives qu’elles frappent l’individu au cœur de sa vie et de son être et, comme on le dit, le “déterminent”.

Marx I. Une philosophie de la réalité, p. 242.

Indications de lecture:

    


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com