Textes philosophiques

Michel Henry   la Terre et le monde de la vie


   […] au sein même de cette zone de résistance relative offerte par le corps organique, la pression qui pèse sur elle et la fait céder progressivement, soit la mise en œuvre des pouvoirs du corps subjectif, se heurte à un obstacle qui ne cède plus. Cette ligne de résistance absolue se donnant à sentir en sa continuité au cœur même du corps organique et comme la limite insurpassable de son déploiement, c’est la Terre – telle que nous la vivons , ici encore, c’est-à-dire telle que nous l’éprouvons à l’intérieur du mouvement corporel subjectif qui, dans l’effort même qu’il fait pour la repousser et la vaincre, vient se briser contre elle. Le système d’ensemble formé par mon corps en mouvement et faisant effort, mon Corps immanent absolument subjectif et absolument vivant – par le corps organique qui se creuse et ploie sous son effort – par la Terre enfin qui refuse de plier à son tour et s’oppose à l’effort, se donnant en lui comme ce qu’il ne peut plus vaincre ni faire céder, telle est l’essence originelle de la tekhnê ».

 La Barbarie, p. 67.

« Précisément parce que l’univers n’est pas séparé d’elle, parce que le monde est un monde-de-la-vie, qui n’existe qu’en elle et pour elle, comme le corrélat des pouvoirs de sa corporéité subjective, comme ce qui résiste à son effort et ne subsiste qu’à ce titre, comme ce continu résistant qu’est la Terre – la vie, réciproquement, n’est pas dissociable de ce qu’elle tient constamment dans sa prise, de l’air qu’elle respire, du sol qu’elle foule, de l’outil qu’elle manie, de l’objet qu’elle voit. Cette co-appartenance originelle de l’individu vivant et de la Terre est essentiellement pratique, elle a son site dans la vie et repose en elle. La force avec laquelle l’Individu et la Terre cohèrent dans cette primitivité sans âge, c’est la force de la vie ».

Du Communisme au capitalisme, pp. 134-135.

Indications de lecture:

    


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com