Textes philosophiques

Michel Henry   la Vie est Soi


   « Aucun vivant n’est possible que dans la Vie. Dès que l’essence de la Vie a été comprise, cette assertion s’écrit : aucun vivant n’est vivant, c’est-à-dire ne s’auto-affecte sinon dans le procès d’auto-affection de la Vie absolue. Si l’essence de cette auto-affection est comprise à son tour, la proposition devient : aucune auto-affection n’est possible qui ne génère en soi l’Ipséité essentielle impliquée en tout “s’éprouver soi-même” et présupposée par lui. Mais l’effectivité phénoménologique de cette Ipséité, c’est un Soi, lui-même phénoménologiquement effectif et comme tel singulier – soit l’Archi-Fils transcendantal co-généré dans l’effectuation phénoménologique de l’auto-affection de la Vie absolue comme cette effectuation même. Qu’aucun vivant ne soit possible que dans la vie veut donc dire : il l’est dans l’Archi-Fils et en lui uniquement ».

C’est moi la vérité p. 139.

Indications de lecture:

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com