Textes philosophiques

Jean Klein     pensée calculatrice et pensée créative


   "Il est un fait que la pensée est une redistribution du connu, elle affirme, elle domine celui dont elle émane et celui qui l'utilise. La pensée calculatrice ne libère pas, c'est une manipulation de mots, de ce qu'ils représentent. Elle a, bien sûr, sa raison d'être, mais consciemment ou inconsciemment, elle anticipe toujours un but et un résultat. elle semble avoir perdu son origine, elle est profane et peut nous amener à des projection absurdes et même complètement fausses. Par contre, lorsque la pensée rationnelle et scientifique plonge dans sa source, elle est au service d'un meilleur fonctionnement de la société humaine, ne crée par des armes, ne défend pas des idées ou une nationalité qu'elle quelle soit. La pensée rationnelle et scientifique part de l'objet pensé, du représentatif. La pensée créative se formule aussi dans le représentation, mais elle surgit d'une non-complémentarité, elle est toujours fraîche et laisse dans son émanation place à l'impensable. Ce que nous entendons pas créativité dans le vrai sens du mot, naît du silence lorsque le connu est au repos".

L'insondable silence, Les deux océans, p. 132-133.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com