Textes philosophiques

Hans Jonas    La responsabilité naturelle


    "La responsabilité instituée par la nature, c’est-à-dire la responsabilité qui existe par nature est, dans l’unique exemple allégué jusqu’ici (et qui est le seul familier), celui de la responsabilité parentale. Celle-ci ne dépend d’aucun consentement préalable, elle est irrévocable et non résiliable; et elle est globale. La responsabilité instituée « artificiellement », par l’attribution et l’acceptation d’une charge, par exemple la charge d’une fonction (mais également celle qui découle d’un accord tacite ou de la compétence) est circonscrite par la tâche quant à son contenu et quant à sa durée; l’acceptation contient un élément de choix, par rapport auquel une rétractation est possible, de même que l’est de l’autre côté la possibilité d’être déchargé de l’obligation. Plus importante encore est la différence qu’ici la responsabilité tire sa vertu d’obligation de l’accord, dont elle est la création et non de la validité propre de la cause. Celui qui a la charge du prélèvement des impôts et celui qui a accepté qu’on lui confie cette charge est responsable pour l’exécution, quel que soit le jugement qu’on peut porter sur la valeur de tel ou de tel système d’imposition. Face à de telles responsabilités simplement stipulées, non dictées par la requête propre de la chose, est sans doute possible un comportement contraire aux obligations ou oublieux des obligations, mais pas à proprement parler un comportement « irresponsable ». Ce concept, pris dans son sens fort, est réservé à la trahison des responsabilités possédant une validité indépendante qui met en danger un bien véritable".

Le Principe Responsabilité. p.186.

Indications de lecture:

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com