Textes philosophiques

Stephen Jourdain        L'amusement


« Le vrai méditant ce n’est pas un tâcheron, qui accomplit sa tâche parce qu’on lui a dit de le faire, par devoir ou pour atteindre un but quelconque !

Le vrai méditant est un homme en qui le feu de la passion et de l’amusement est présent.

L’amusement c’est capital ! Un chercheur spirituel qui s’ennuie a déjà tourné le dos à son objectif ! En fait, il a tué son objectif.

Il a arraché de lui-même toute possibilité d’atteindre à cette vigilance infinie. Donc : s’amuser, passionnément.

Quand on est petit, on connaît des transes d’amusement.

Moi quand j’étais petit, à certain moment, je connaissais des transes d’amusement : j’avais l’impression que mes pieds ne touchaient plus le sol, d’être en lévitation, tellement je m’amusais ! Donc : soit ça se passe comme ça, soit il n’en résultera rien de bien.

La chance ne peut s’ouvrir qu’aux gens qui s’amusent, qui ont en eux le feu. Et ce feu c’est celui de l’amusement.

On prétend : « c’est bon pour les enfants de s’amuser, de faire joujou ! c’est ridicule ! » Non ! C’est Divin !

Il faut redorer les blasons de l’imagination, de l’amusement, du jeu et atteindre cette transe dans l’amusement ! »

Extrait d’une conférence Janvier 2005.

Indications de lecture:

   


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com