Textes philosophiques


Kant  la sphère infinie de la création


    "Il est vrai que dans un espace infini aucun point, à proprement parler, n'a le droit de s'appeler centre; mais par suite des différence essentielles de densité qui devraient exister dans la matière primitive, et selon lesquelles, quand elle fut crées, elle devait s'être accumulée de façon plus dense en un certain endroit, et plus disséminée à mesure qu'elle s'écartait de celui-ci, un tel point mérite d'être appelé centre et finit même réellement par le devenir en conséquence de la formation de la masse centrale sous l'action de l'attraction qui s'exerce sur elle. C'est à ce point que toute le reste de la matière élémentaire est relié; et, par conséquent, si loin que dans la sphère infinie de la création le développement de la nature puisse s'étendre, il fait de ce grand tout un seul système".

Histoire générale de la nature, 1765.

Indications de lecture :

     Noter l'influence patente de la théorie de Newton, mais noter aussi  l'originalité de cette intuition.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com