Textes philosophiques

Serge Mongeau   la modération, fondement éthique de la consommation


    "Le concept de modération devrait constituer le fondement éthique de la consommation. Chacun a des besoins qu'il lui faut satisfaire pour atteindre un certain degré de confort lui permettant de bien fonctionner; quand on parvient à ce niveau et qu'on prend conscience que continuer à consommer n'apporterait pas d'avantage supplémentaire, on a atteint la satiété. Gandhi disait que chacun a droit à la satisfaction de ses besoins essentiels et que la règle d'or consiste à refuser d'avoir ce que des millions d'être humains ne peuvent obtenir; j'ajouterais qu'on peut faire encore davantage en travaillant activement à ce que tous puissent satisfaire leurs besoins essentiels.

    Quels sont les besoins qui méritent satisfaction? C'est à chacun de les définir. Bien sûr, tout être humain requiert un minimum vital du point de vue de 'l'alimentation, du logement, et du vêtement; mais ce minimum peut être satisfait de diverses façon; il n'est pas nécessaire que chacun mange cent grammes de viande par jour pour combler ses besoins en protéines...

    L'important pour chacun est de devenir conscient de son monde de consommation et de le soumettre à un jugement éthique. Quand on réussit à faire cela, on s'écarte du courant qui emporte notre société et qui entraîne les gens à une consommation compulsive et insatiable. Et on se libère.

    Voici quelques questions qu'on pourrait se poser avant d'acheter quoi que ce ce soit:

    - Ai-je réellement besoin de ce qui m'est proposé et me paraît si séduisant?

    - Qu'est-ce que cet objet me permettra de faire que je ne peux faire actuellement?

    -Est-ce que l'avantage du moment que représente cet achat ne sera pas annulé par un effet négatif plus tard, par exemple, les efforts que je m'épargne ne contribueront-ils pas à me rendre plus sédentaire et ne m'empêcheront-ils pas d'accomplir une activité physique salutaire?

    On doit essayer de consommer de façon aussi logique que possible: en en minimisant les conséquences négatives et en tentant de multiplier les effets positifs".

La simplicité volontaire, plus que jamais, Montréal, Ecosociété, p.150-151.

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com