Textes philosophiques

Popper     la falsification théorique


     "Les méthodes consistent toujours à offrir des explications causales déductives et à les tester (par le moyen de prédiction), (…). On a parfois appelé cela la méthode hypothético-déductive, ou plus souvent la méthode par hypothèse, car elle ne procure une certitude absolue pour aucun des énoncés scientifiques qu'elle teste; bien plutôt, ces assertions gardent toujours le caractère d'hypothèses avancées à titre d'essai, même si leur caractère provisoire peut cesser d'être mani-feste après avoir subi avec succès un grand nombre de tests sévères. […] Ce qui est important c'est de se rendre compte qu'en science nous avons toujours affaire à des explications, des prédictions et des tests, et que la méthode selon laquelle on teste les hypothèses est dans l'ensemble invariable (…). A partir de l'hypothèse à tester - par exemple une loi universelle - en même temps que quelques autres propositions qui à cet effet ne sont pas considérées comme problématiques - par exemple certaines conditions initiales -, nous déduisons une prévision. Puis nous confrontons cette prévision, toutes les fois que cela est possible, avec les résultats des observations expérimentales ou autres. On considère que l'accord corrobore l'hypothèse, sans être une preuve définitive; et qu'un désaccord manifeste est une réfutation ou une falsification".

Misère de l'historicisme, Agora.

Indications de lecture:

cf. Leçon logique et progrès des sciences part B.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com