Textes philosophiques

Michel Serres        science et philosophie


    «Mais à l’inverse, la science contemporaine manque de philosophie ?

     Michel Serres Je distinguerai à cet égard trois pierres d’achoppements. D’abord, la spécialisation. On ne peut aujourd’hui inventer en science qu’à la condition d’être hyperspécialisé, mais cette spécialisation fait du scientifique un myope. Ensuite, l’absence de sens historique : les scientifiques ne disposent pas de formation sur l’évolution de la science en général, ni même sur celle qu’ils pratiquent. Enfin le rapport à la culture et à la société : un scientifique ne peut prétendre s’extraire de la société quand la moitié des problèmes sociaux ressortissent aujourd’hui de la science. D’une certaine manière, la science est devenue une force politique de premier ordre. Un savant privé de formation philosophique ou politique est donc en mauvaise position.

     Dans le nouvel ouvrage que vous consacrez à Jules Verne (1), vous semblez regretter un type d’intellectuel capable de tenir le rôle du messager entre les avancées scientifiques et le grand public.

     Michel Serres Oui, ça nous manque aujourd’hui. Jules Verne transmettait une vision qui permettait aux jeunes de douze ou quatorze ans de se dire : " Il y a encore des aventures à vivre, je peux consacrer ma vie à des choses extraordinaires. " J’aime ce côté fabricateur d’enthousiasme. Et contrairement à ce qu’on pense couramment, Verne n’était pas un adepte forcené de la science. Cinq ou six de ses romans mettent en scène un savant qui devient fou et provoque des catastrophes. Verne met en scène la science de son temps. D’une certaine manière, quand les enfants grecs du Ve siècle avant Jésus-Christ apprenaient par coeur l’Odyssée, ils ne faisaient pas autre chose que du Jules Verne. On trouve dans ce poème l’art et la manière de tisser, de fabriquer des voiles, des coques de vaisseaux, de faire le point en Méditerranée : la science de ce temps-là et un imaginaire adapté au savoir de l’époque. Aujourd’hui, on a surtout affaire à des gens qui foutent la trouille, des pessimistes.

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com