Textes philosophiques

Michel Serres       la reconnaissance métaphysique de l'unité de la Nature


    "J'entends désormais par contrat nature d'abord la reconnaissance, exactement métaphysique, par chaque collectivité qu'elle vit et travaille dans le même monde global que toutes les autres; non seulement chaque collectivité politique associée par un contrat social, mais aussi chaque collectif quelconque, militaire, commercial, religieux, industriel... associé par un contrat de droit, mais encore le collectif expert associé par le contrait scientifique. J'appelle ce contrat naturel métaphysique , parce qu'il va au-delà des limites ordinaires des diverses spécialités locales, et, en particulier, de la physique. Il est aussi global que le contrait social et fait entrer celui-ci, en quelque sorte, dans le monde et est aussi mondial que le contrat savant et fait entrer celui-ci en quelque dans l'histoire...

     Le contrat nature nous amène à considérer le point du vue du monde en sa totalité.

     Tout contrat crée un ensemble de liens, dont le réseau canonise des relations; aujourd'hui la nature se définit par un ensemble de relations, dont le réseau unifie la Terre entière; le contrat naturel connecte en un réseau le second au premier".

Le Contrat naturel, Champ Flammarion, p. 78-79.

 


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com