Textes philosophiques

Spinoza   les textes religieux enseignent l'obéissance


    "L'objet de l'Ecriture est seulement d'enseigner l'obéissance. Personne ne peut aller à l'encontre. qui ne voit en effet que l'un et l'autre Testament ne sont autre chose qu'une leçon d'obéissance? Que le but auquel ils tentent est de faire que les hommes se soumettent de bon cœur? Pour ne pas revenir sur les preuves données dans le chapitre précédent, Moïse en effet n'a pas tâché de convaincre les Israélites par la Raison, mais à les lier par un pacte, des serments et des bienfaits; puis il a signifié au peuple qu'il eût à obéir aux lois sous peine de châtiment et l'y a exhorté par des récompenses, tous moyens ineptes s'ils s'agissait de sciences, efficaces pour l'obéissance seule. L'Evangile n'enseigne rien que la Foi simple: croire en Dieu et le révérer, ou, ce qui revient au même, obéir à Dieu. Nul besoin, pour que ce point soit le plus manifeste du monde, d'accumuler les textes de l'écriture qui recommandent l'obéissance et qui se trouvent en si grand nombre dans l'un et l'autre Testament. En second lieu l'Ecriture elle-même enseigne aussi avec la plus grande clarté ce que chacun et tenu d'accomplir pour obéir à Dieu; elle enseigne, dis-je, que toute la loi consiste en ce seul commandement: aimer son prochain. Nul ne peut donc nier que celui-là est vraiment obéissant et bienheureux selon la loi, qui aime son prochain comme lui-même parce que Dieu l'a commandé... Tout le monde enfin reconnaît que l'Ecriture n'a pas été écrite et répandue pour les habiles seuls mais pour tout le genre humain, sans distinction d'âge ni de sexe; et de cela seul il suit très évidemment que l'Ecriture ne nous oblige à croire autre chose que ce qui est absolument nécessaire pour accomplir ce commandement".

Traité Théologico-politique, chapitre VI, G.F. p.240-241.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com