Documents

Paul Jorion   Sur le développement technologique


    "Le développement technologique permet de remplacer le travail du salarié par celui de la machine. La pénibilité du travail, l'éventualité d'un gain supplémentaire, encouragent le transfert du travail de l'homme au travail de la machine. L'augmentation de la productivité, c'est l'exploitation du temps que passe la machine à nous remplacer sans qu'il faille pour autant la rémunérer. La machine coûte ce que coûte son entretien et le prix de son remplacement, qui sont moindres que ceux que réclame un salarié. Les coûts de production peuvent donc baisser. Si le bien produit est vendu au même prix qu'avant que le coût de sa production ait baissé, la part du surplus augmente ; si le prix baisse, le consommateur paiera le même bien moins cher. Le gain obtenu du fait du remplacement d'un être humain par une machine n'est pas pour autant redistribué à ceux qui continuent de travailler. Quant à ceux qui ont été libérés du travail parce qu'une machine les a remplacés, ils n'en bénéficient pas non plus. Soit le gain de productivité a permis de faire baisser le prix du bien ou du service produit, soit ce gain a été partagé entre eux par les investisseurs et les dirigeants d'entreprise ; mais ni les salariés ni les victimes du chômage technique provoqué par le progrès de l'automation n'ont eu voix au chapitre".

Le Capitalisme à l'Agonie, Fayard, 2011, p.332-334.

Indications de lecture:

cf. Leçon Le sens du travail, part B.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com