Textes philosophiques

Tony Parsons    tout ce qui nous est arrivé était approprié


       "Tout ce qui s'est apparemment passé dans votre vie est absolument et parfaitement approprié. Pas une chose n'aurait pu être différente. C'est ainsi que ce devait être. Si par exemple, vous livrant à une rétrospective sur votre capacité professionnelle, vous vous dites: "j'aurais pu mieux agir avec cette personne". En fait, ce qui convenait à cette personne était exactement cela - pas une autre chose qui aux yeux de l'esprit pourrait sembler meilleure - et correspondait à sa parfaite invitation. L'invitation est présente et est re-crée à chaque instant. Et lorsqu'il semble que quelqu'un se sont ma conduit envers un autre ou qu'il aurait pu "faire mieux" à son égard, en fait, ce qui s'est passé à ce moment-là était totalement approprié.

     Ne pas être à la hauteur est une chose avec laquelle nous grandissons; cela fait partie du mélodrame. Nous grandissons pour la plupart avec le sentiment de démériter, d'être incapable d'affronter le monde, de ne pas être à la hauteur et de ne pas soutenir la comparaison avec nos projections de perfection. Notre quotidien est émaillé de toutes ces images de gens qui nous apparaissent meilleurs que nous, et quand nous abordons ce qui nous intéresse ici, nous nous sentons évidemment encore moins à la hauteur... Tout cela est une façon d'éviter la réalité que ce que nous nous sommes est bien au-delà de ce que nous pensons être ou ne pas être. Il n'y a aucune raison pour que qui que ce soit doive être autre que ce qu'il est... L'esprit ne trouvera jamais quelque chose parfaitement approprié. Il est perpétuellement en train de tenter de parvenir quelque part ou à quelque chose. Il y a toujours un endroit que l'esprit veut atteindre. Il vit dans la division, dans le temps. Dans le monde, nous voyons ce qui apparaît comme une division, et nous vivons dans cette division du bien et du mal, du bon et du mauvais ou ce que vous voulez...

     Mais en ce qui concerne la présence, tout est, ce que c'est. C'est approprié à ce que vous êtes plutôt qu'à qui vous êtes, ou pensez être. Car en fin de compte, voyez-vous, rien en va nulle part. Rien n'a jamais été et rien n'ira jamais nulle part. Il y a simplement ceci. Alors, rien n'a besoin d'être différent ou de devenir quoi que ce soit. Personne ne doit être différent ou devenir quoi que ce soit. Ce qui est, est ceci, un point c'est tout".

 Tout ce qui est, éditions L'Originel, 2002, p. 128-129.

Indications de lecture:

Cf. Leçons :


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com