Textes philosophiques

Robert Misrahi   La Joie et les joies


  Marie de Solemne :

   «Le bonheur va devenir la modalité de vie d'un individu à l'égard de lui-même. et la joie sera le vécu présent... La joie va changer de nature. La Joie, va cesser d'être "les joies", pour devenir la Joie, avec un J majuscule.

     Les joies seraient plutôt de l'ordre du plaisir de l'imprévu. Une joie, c'est l'annonce d'une nouvelle qui nous surprend et qui nous ravit; c'est la joie ordinaire... La joie ordinaire provoque un état joyeux. Mais cet état joyeux est produit par des événements extérieurs. Alors que la Joie ne va bien sûr pas mépriser ces richesses qui viennent de l'extérieur, mais elle consistera beaucoup plus dans une activité que dans une passivité.

     Les joies, les plaisirs, sont les plaisirs et les joies reçus de l'extérieur. Par exemple, on apprend une bonne nouvelle: tel pianiste passe dans notre ville, on ne le savait pas, et l'on se réjouit. Quelle joie, nous irons l'écouter. Quand j'apprends cela, je suis passif. Puis, si le lendemain je suis informé que le concert est annulé, cette joie partira et je tomberai dans la tristesse. C'est-à-dire que les joies que nous pouvons avoir sont passives et empiriques, et c'est trop souvent le sens que l'on donne au mot "joie... La Joie spirituelle la plus riche et la plus élevée est d'ailleurs la Joie d'être.

Robert Misrahi :

     Pourrions-nous dire que cette Joie - très élevée, très profonde -, à la différence de ces joies multiples qui nous viennent de l'extérieur et que l'on accueille de manière passive, serait créatrice? Créatrice dans le sens où elle vient de l'intérieur de nous - c'est un état intime - et va transformer les éléments extérieurs qui viennent à nous?

Marie de Solemne :

     Absolument. La Joie est créatrice. Elle est, bien sûr, l'oeuvre d'une création assurée, mais elle est aussi créatrice dans le sens où... elle va transformer le monde extérieur. Elle va inciter les êtres, les autres consciences, à entrer eux-mêmes dans une nouvelle dimension existentielle, et va même permettre de saisir, par la beauté possible de la nature ou des choses ou de la vie".

L'enthousiasme et la joie,  au temps de l'exaspération, rencontre avec Marie de Solemne, Dervy, p. 21-24.

Indications de lecture:

  Voir la leçon La recherche du Bonheur.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com