Textes philosophiques

Jacques Ellul    les technocrates


       "J'ai pendant longtemps récusé ce terme : les techniciens ne souhaitaient pas exercer le pouvoir dirigeant directement. Actuellement je dirais qu'en effet nous ne sommes pas en technocratie, car les partis politiques ne sont pas occupés par des techniciens (...) Actuellement je reconnais qu'il existe, de plus en plus nombreux, des technocrates, c'est-à-dire des hommes et des femmes qui prétendent diriger la nation en fonction de leur compétence technique (...) "Voilà la solution, il n'y en a pas d'autre, il faut l'appliquer". A la compétence, ces techniciens ont joint l'autorité, ce qui les conduit à être des technocrates. p.70-71

Leur capacité technicienne s'applique partout, et leur permet d'exercer la totalité des pouvoirs. Ils se situent tous au point crucial de chaque organisme de gestion et de décision. 76 Quand ils parlent de démocratie, d'écologie, de culture, de tiers-monde, de politique, ces technocrates sont à la fois touchants de simplisme et agaçants d'ignorance (...)

La démocratie est un mot que l'on respecte mais elle sera réalisée grâce à la télématique qui assurera la possibilité pour n'importe qui de faire connaître son opinion et qui en permettant de décentraliser à l'extrême, fera participer chacun à la décision (...) Qui est donc ce n'importe qui ? Bien sûr les autres techniciens ! p.79-80

Le Bluff technologique, Hachette, pluriel.

Indications de lecture :

Cf. Les leçons sur la technique. Illusion et bluff technologique.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com